3 bienfaits des pruneaux d'Agen bio (calories, producteur...)

Dernière mise à jour : 4 mars


prunes en vrac dans une barquette en plastique dans la nature

Les recettes de dessert (flan, tarte...) avec des prunes ou pruneaux sont goûtues.

Comment fourrer, cuire et manger ces petits fruits pour profiter de leur goût de leur apport nutritionnel ?

C'est ce que nous allons voir aujourd'hui, nous allons également passer en revue tout ce que peuvent vous apporter les pruneaux d'un point de vue nutritionnel pour que vous soyez complet sur le sujet et que vous ayez un prétexte pour vous délecter de ces douceurs sucrées.


Origine

Le pruneau est en fait une prune séchée, les fruits cueillis sont ensuite lavés à l’eau douce et séchés naturellement au soleil, ou plus industriellement, au four.

C'est en fait la mythique route de la soie qui fait qu'on connaît le pruneau.

Le pruneau est en effet apparu au Moyen-Orient et en Asie avant d'être acclimaté aux conditions climatiques européennes.


Il faudra attendre le XIIe siècle pour que la prune ne se popularise et que ces bienfaits commencent à être connus.

Il y a alors eu des innovations qui permettent la bonne culture de ces plantes jusqu'à aujourd'hui .


Des moines de l’Abbaye de Clairac ont par exemple eu l’idée originale de greffer deux variétés de pruniers, l’une locale et l’autre, de souche syrienne.

Le résultat a été probant et une nouvelle variété de prune a donc vu le jour.

C’est cette variété de prune rouge qui est appelée jusqu’à nos jours la ‘’prune d’Ente’’.


‘’Ente’’ provient du vieux français et signifie tout simplement greffer.

La prune d'Ente et depuis plus connue sous le nom de pruneau d'Agen.

Agen est en effet devenu le principal port d’exportation des prunes séchées (ou pruneaux, comme vous voulez) au Moyen-Age.

église surplombe un village avec beaucoup de verdure derrière

Les marchandises étaient souvent nommées en fonction de leur port de provenance à cette époque là et c’est comme cela qu'est né le pruneau d’Agen.

Maintenant que vous savez d'où vient cet aliment populaire, nous allons voir tout ce qu'il peut apporter à votre corps...


1. Richesse en oligoéléments et antioxydants

Le pruneau d’Agen est en réalité un aliment complet qui a de nombreux bienfaits pour l’organisme avec sa richesse en oligoéléments et en vitamines bien que ce soit plutôt son goût qui ait fait sa renommée.

Sa teneur en Bore (50 g de pruneau apporte 100 % des apports journaliers) permet par exemple de maintenir et réparer les os.


Les chercheurs de l’Université d’Etat de Virginie et de ceux de celle de Floride ont creusé cette question et ont mis en lumière les bienfaits du pruneau pour les os et en prévention des fractures.

Le pruneau contient en plus des antioxydants qui luttent contre les radicaux libres et qui réduisent le stress oxydatif.


Si vous ne comprenez rien à tout cela, on vous explique plus simplement.

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres et qui empêchent ainsi le stress oxydatif comme on l'a dit.

Le stress oxydatif correspond en fait au déséquilibre entre la production de radicaux libres et la quantité d’antioxydants disponibles et utilisables par l’organisme.


Lorsqu'il y a ce déséquilibre dans votre organisme, les radicaux libres s’attaquent aux tissus graisseux, aux glucides, aux lipides, aux protéines, à l’ADN et à tous les composants de l’organisme.

Votre système immunitaire se retrouve alors affaibli et le corps n'a plus les moyens nécessaires pour se défendre que sont censés lui donner les antioxydants.

femme d'un certain âge assise par terre dans un appartement avec des plantes à côté

Les radicaux libres sont en outre connus pour jouer un rôle dans le processus de vieillissement.

Ils sont responsables des rides, des problèmes articulaires, de la cataracte... et ce sont les antioxydants qui vous permettent de les détruire.


Il faut aussi qu'on dise un mot sur le potassium qui est lui aussi présent dans les pruneaux d'Agen (640 mg de potassium pour 100g).

Il permet déjà de contrebalancer vos apports en sel (qui sont sûrement trop élevés) et en plus de cela, le potassium est un des éléments qui permet de réguler l’équilibre hydro électrolytique dans votre organisme.


En clair, il contribue à l’impulsion nerveuse, à de nombreuses réactions enzymatiques, à la synthèse des protéines, au métabolisme des glucides, à la contraction des muscles, ce qui vous empêche d'avoir des crampes, mais favorise aussi le bon fonctionnement de vos reins et permet d'éviter la rétention d’eau.

Il maintient également un rythme cardiaque stable et limite la tension artérielle.


2. Riches en fibres

La richesse en fibres des pruneaux d'Agen est relativement intéressante avec 5,1 g de fibres pour 100 g de pruneaux.

Les fibres sont en effet à l'origine de la plus célèbre vertu des pruneaux puisqu'elles permettent de stopper la constipation, mais c'est loin d'être leur seule utilité et ce n'est même pas la plus importante.


Les fibres contribuent premièrement à prévenir de nombreuses maladies (cancer du côlon, diabète, maladies cardiovasculaires…).

En arrivant intactes dans les intestins, elles nourrissent les bactéries amies et participent en plus à la bonne santé du microbiote.

enfant blond avec un polo rouge serre ses muscles devant un lac

Ce qui est bon pour l'intestin l'est aussi pour le cerveau : plusieurs études scientifiques ont montré que la consommation de fibres permet de réduire les effets du stress et de l'anxiété.

Elles diminuent en outre l’absorption des toxines et mauvaises graisses et ralentissent l’assimilation des autres glucides, ce qui permet une diffusion de l'énergie plus durable.


Ce facteur là ajouté au fait qu'elles sont peu caloriques et qu'elles nous aident à nous sentir rassasiés fait qu'elles sont un véritable allié pour garder la ligne et pour contrôler notre appétit.

Les fibres sont en effet des glucides qui apportent donc de l'énergie comme tous les glucides mais elles sont très peu caloriques, ce qui leur permet de se démarquer.


Vous n'aurez donc plus besoin de grignoter des cochonneries qui vous feront grossir et qui auront bien d'autres effets néfastes en prenant quelques pruneaux d'Agen quand vous avez un coup de mou.

Le pruneau est lui même très peu calorique contrairement à ce que l'on peut penser avec seulement 240 calories pour 100g.


3. Richesse en bon sucre

La question du sucre est particulièrement sensible pour beaucoup de gens car on sait que le sucre fait grossir et a bien d'autres effets néfastes (diabète, stress...).

Le pruneau d'Agen est donc un petit peu victime de sa saveur car son bon goût sucré fait que beaucoup de gens pensent qu'il est trop sucré et donc dangereux pour la santé.


En réalité, sa richesse en fibres fait que vous absorberez moins le sucre qu'il contient et que vous ne risquez donc certainement pas de consommer trop de sucre en consommant des pruneaux d'Agen en quantité raisonnable.

De toute manière, c'est en fait le sucre "caché" qui est le plus dangereux.

carrés de sucre par terre et en hauteur sur un fond bleu

Tous les produits industriels (biscuits, sauces, viennoiseries, barres chocolatées, plats préparés ou surgelés, bacon, saucisses, sodas y compris "light ou "zero", confitures, jus de fruits, compotes, yaourt ou boissons lactées aromatisés et la liste peut continuer sur 3 pages...) ont une teneur en sucre très élevé même lorsque les produits ne sont pas très sucrés au goût.


Il faut lire attentivement les étiquettes et sérieusement se méfier de tout ce qui se termine en -ose (glucose, fructose...).

De manière plus simple, privilégiez les produits non transformées, faits maison ou acheter chez de petits producteurs par rapport aux choses achetées en grande surface.

Il est important d'avoir ces "bonnes sources de sucre" car il faut éviter les crises d'hypoglycémie et que le sucre entre une très grande importance dans notre organisme.


Le glucose, par exemple, qui représente 45% des glucides présents dans les pruneaux d'Agen est l'élément de votre corps qui permet de donner de l’énergie à votre cerveau.

Les cellules du cerveau ne fonctionnent qu'avec le glucose et ont besoin d’environ 120 g de glucose par jour (provenant de différentes sources).


On peut rajouter que le pruneau d'Agen contient d'autres glucides comme le fructose qui se transforme en glucose dans l'organisme ou le sorbitol.

Comment le consommer ?

Après avoir lu tout cela, on se doute que vous avez envie de pruneaux. Il est déjà très simple de consommer le pruneau tel qu'il est, c'est un petit fruit, vous pouvez en mettre une poignée dans un petit sachet et le glisser dans n'importe quel sac.

Il est aussi bon d'en avoir toujours un peu dans les placards à la maison car cela vous évitera de céder à des tentations malsaines lorsque vous avez envie d'une petite douceur sucrée.

enfants assis dans l'herbe en train de manger avec des tentes à côté

Sinon, vous pouvez très bien en faire des jus !

Ce n'est pas la première chose à laquelle on penserait car le pruneau n'est pas aussi juteux que l'orange par exemple mais je jus de pruneau a très bon goût et vous pouvez même l'associer avec d'autres fruits.


En cuisine, les recettes sont nombreuses, il y a déjà les traditionnelles tartes et gâteaux mais les compotes font aussi partie des bonnes recettes du terroir.

Pour des recettes plus exotiques, vous pouvez faire un sucré salé intriguant avec un tajine.


Comment choisir ses pruneaux d'Agen ?

Les pruneaux d'Agen ont une dimension sociale en France.

Depuis son apparition en Europe, les conditions climatiques et les terroirs du Lot-et-Garonne ainsi que des départements alentours font de cette partie du Sud-Ouest le fief de la culture de la prune d’Ente qui est carrément devenu le pruneau d'Agen avec le temps comme on l'a expliqué au début de l'article.


Les deux tiers de la production du véritable pruneau d’Agen proviennent donc du Lot-et-Garonne et le reste se répartit entre Dordogne, Gironde, Tarn-et-Garonne, Gers et Lot.

La concentration géographique de cette production et le respect d’un cahier des charges de production et de transformation exigeant ont permis la création d’une IGP (Indication Géographique Protégée), il y après de 20 ans.

logo indication géographique protégée

Seuls les pruneaux issus de cette zone géographique ont droit à l’appellation "pruneaux d’Agen".

On ne peut donc que vous conseiller de consommer ces pruneaux là car la production est un petit peu en perte de vitesse depuis quelques années et c'est inquiétant car c'est l'un des éléments phares du terroir français.


Les producteurs sont donc très investis pour maintenir ce savoir-faire en vie et vous ne pouvez les soutenir qu'en achetant leurs pruneaux.

Si vous venez souvent sur ce site ou que vous avez lu notre article sur les pesticides, vous savez qu'il est nécessaire de privilégier le bio pour soutenir les producteurs.


Ceux qui font le choix de proposer ce type de produits prennent des risques d'un point de vue financier mais privilégie la santé de leurs clients, de ceux qui les entourent, de leurs familles et d'eux-mêmes.

Les récentes enquêtes sur les ravages que font les pesticides auprès des productions agricoles montrent qu'il est temps de faire la part belle à l'agriculture biologique.


En outre, pour profiter de toutes les valeurs nutritionnelles des pruneaux, il est préférable de les acheter "nature" et de s'assurer qu'aucun élément nocif (sucre, arôme, graisse, conservateur...) n'a été rajouté.


Voilà, vous savez tout sur les pruneaux, on rajoutera qu'il est préférable de ne pas dépasser les 5 pruneaux par jour pour éviter que l'effet laxatif ne devienne trop puissant.


Alors, envie d'essayer ? ;)

22 vues0 commentaire