4 bienfaits du no poo (sans shampoing)


deux femmes avec le sourire bougent leurs longs cheveux

Depuis 2019, "le no poo" se développe. On voit des "avant après" bluffants, cheveux gras, bouclés, la méthode est simple et s'adapte à tout type de cheveux. Nous avons donc décidé aujourd'hui de vous parler plus en détail de cette nouvelle façon innovante de prendre soin de ses cheveux et de vous expliquer pourquoi cela pourrait bien vous convenir...


1. Qu'est-ce que le no poo et quel intérêt pour vos cheveux ?

Au milieu de très nombreuses initiatives qui ont vocation à proposer une alternative aux modes de vie consuméristes et destructeurs pour la nature que nous avons actuellement, le mouvement no poo est apparu. C'est un mouvement qui est assez radicale, le principe est de ne plus utiliser de shampoing, purement et simplement (sans se raser la tête).

Cela peut paraître infaisable et douteux au niveau de l'hygiène mais vous allez voir tout au long de l'article qu'il est tout à fait possible de ne plus utiliser de shampoing et d'avoir les cheveux propres.

Si vous vous demandez d'où vient l'appellation "no poo", c'est tout simplement l'abréviation de l’anglais "no-shampoo", (sans shampooing en anglais), ce mouvement ayant démarré dans le monde anglo-saxon.


L'intérêt du no poo est aussi écologique et nous en parlerons à la fin de l'article mais c'est avant tout une manière de prendre mieux soin de vos cheveux.

Selon les témoignages, cette méthode permet de faire pousser les cheveux plus rapidement et de manière plus qualitative, d'avoir un meilleur volume, d'avoir les cheveux ni trop secs ni trop gras et il n'y a aucune odeur nauséabonde.

Si vous n'êtes pas encore convaincu, la popularité naissante de ce mouvement doit quand même vous mettre la puce à l'oreille.

femme avec les cheveux bouclés et un haut blanc touche ses cheveux

Nous sommes à une époque où les gens de manière générale et surtout les femmes consomment de plus en plus de produits cosmétiques, pourtant, ce sont elles qui sont les premières ambassadrices du mouvement no poo. Lorsqu'un mouvement qui est à contre-courant des tendances prend de l'ampleur de cette manière, c'est qu'il faut s'y intéresser.

2. Pourquoi se méfier des shampoings et des autres produits d'hygiène ?

Si le no poo fait du bien à vos cheveux, ce n'est pas seulement pour ses vertus propres mais aussi parce que les shampoings leur font du mal.

L'extrême majorité des shampoings industriels contiennent des sulfates.

Les sulfates sont des sels d'acide sulfurique qui permettent l'apparition de la fameuse mousse qui est chère à tant de gens quand vous utilisez du shampoing.


Le problème, c'est que cette mousse qui paraît si douce est en fait très agressive pour vos cheveux et votre cuir chevelu.

Les sulfate sont des détergents, dit comme cela, vous avez tout de suite moins envie d'en mettre dans vos cheveux.


Ces détergents détruisent les glandes de sébum sébacés, le gras naturel des cheveux qui permet normalement l’hydratation et la protection du cuir chevelu.

C'est pour cela que vos cheveux deviennent plus fragiles, secs et cassants (vous connaissez enfin la raison de vos pertes de cheveux incessantes).


On n'évoque même pas ici les réactions allergiques et les démangeaisons du cuir chevelu que les sulfates peuvent provoquer.

C'est même eux qui sont à la base des pellicules.

femme avec un t-shirt blanc des longs cheveux blancs et des yeux bleus

Le mécanisme est le suivant :

Etant donné que les glandes de sébum déjà présentes sont détruites, votre organisme en surproduit en réaction et cela conduit à l'apparition des pellicules.


Ces sulfates ne sont pas simplement dangereux pour vos cheveux mais aussi pour votre peau.

Plus vous y êtes confrontés, plus ils sont dangereux et le problème est qu'on les retrouve dans les produits de beauté, la mousse à raser, le dentifrice, le maquillage, le déodorant...


Que des produits remplaçables par des alternatives naturelles sans danger.

Vous vous demandez sûrement pourquoi des produits aussi nocifs pour votre corps sont si massivement utilisés. C'est tout simplement parce que les sulfates sont peu coûteux et qu'ils permettent donc de faire des grosses marges sur les produits.

Pour en revenir aux shampoings, les dangers liés à ces derniers ne s'arrêtent pas aux sulfates.

Vous avez sûrement déjà entendu parler des perturbateurs endocriniens, ce sont des substances chimiques qui sont dans l'œil du cyclone depuis quelques années car ils sont responsables de dérèglement hormonaux et qu'ils favorisent même l'apparition de certains cancers.


Or, ces gentilles substances sont présentes dans une grande partie des shampoings que vous trouvez en grande distribution.

Le dernier danger lié aux shampoings n'est pas dû aux shampoings en eux-mêmes mais à leurs emballages.

deux flacons violets avec un bouchon doseur et leurs ombres

Vous l'aurez forcément remarqué, ces emballages sont quasiment systématiquement en plastique.

En plus d'être une catastrophe écologique, les emballages plastiques contiennent parfois eux aussi des perturbateurs endocriniens, ce qui vous expose encore plus.

3. Comment se mettre concrètement au no poo ?

Vous avez probablement l'impression que vous laver les cheveux avec la méthode no poo va vous demander beaucoup d'efforts et d'adaptations mais ce n'est en réalité pas le cas.

Il suffit de commencer par vous mouiller les cheveux (vous n'avez pas besoin de le faire tous les jours), ce simple processus rendra vos cheveux propres si vous frottez efficacement.


Si vos cheveux sont vraiment très sales, il y a différents produits moins agressifs que les shampoings industriels que vous pouvez utiliser.

Vous pouvez commencer par utiliser le plus polyvalent des produits, le bicarbonate. C'est un basique que l'on retrouve dans quasiment toutes les recettes naturelles car ces vertus sont innombrables et il peut vous aider pour vos cheveux également.


En mélangeant de l’eau et du bicarbonate de soude, vous obtiendrez une pâte qui vous permet d'éliminer les saletés qui auraient pu se glisser dans vos cheveux.

Il ne faut pas faire cela trop souvent car le bicarbonate peur finir par assécher vos cheveux, ce n'est pas un problème car un lavage par semaine suffit amplement.


L’argile verte ou la fécule de maïs qui absorbent le sébum peuvent aussi être utilisées mais en petite quantité et il faut penser à bien rincer ensuite.

Il y a en réalité des tas de produits naturels qui ont des propriétés lavantes, on peut citer la farine de pois chiche, l’oeuf, la farine de seigle... les shampoings sont réellement des produits non-essentiels.

femme en train de se faire laver les cheveux chez le coiffeur

Pour prendre encore plus soin de vos cheveux, il vaut mieux faire des soins hydratants en utilisant des produits naturels comme le gel de lin (fait à partir de graines de lin) ou certaines huiles essentielles.

Selon les caractéristiques de vos cheveux, il y a aussi différentes infusions de plantes qui peuvent vous aider. Si vous avez les cheveux gras, utiliser du romarin ou du thym peut par exemple vous faire du bien.


Faites seulement attention à ne pas tomber dans le piège de vouloir jouer aux apprentis sorciers et d'acheter tous les produits naturels imaginables pour faire vos recettes. Le but du no poo et de toute autre démarche du même style est de moins consommer et de revenir à des choses simples, les publicités des magasins qui vendent des produits naturels qui veulent vous faire croire que vous avez besoin de 10 000 produits différents sont trompeuses.

Les produits miraculeux exotiques qui viennent d'Asie sont jolis et sentent souvent bon mais ils sont superflus, si vous venez souvent sur ce site, vous savez qu'il vaut mieux consommer local.

Les mouvements comme le no poo vous invitent à revenir à des choses plus simples, aller chercher des poudres et des plantes qui viennent de l'autre bout du monde est donc un non-sens (quand bien même les noms tels que kombucha ou ginseng sont originaux et sonnent bien). Comme toute démarche pour revenir à un mode de vie plus simple et plus sain, le no poo comporte une part de plaisir.

Prendre le temps de bien choisir vos produits, de (re)découvrir les odeurs, les vertus de ces produits naturels, de préparer les recettes avec soin... tout cela est enrichissant, c'est un contact que l'on perd quand on se contente de verser un liquide douteux qui sort d'une boîte en plastique.

4. Est-ce fait pour tout le monde ?

groupe de jeunes filles heureuses en train de sourire et s'enlacent

Tout changement d'habitude entraîne des réticences "ce n'est pas fait pour moi", "j'ai essayé une semaine et cela n'a pas marché"...

Le no poo est en réalité adapté à tous types de cheveux, vous avez simplement besoin de bonne volonté et d'un peu de patience.

Si vous avez utilisé des shampoings industriels pendant des années et des années, vos cheveux ne peuvent s'adapter au no poo en un jour.

Cela est dû au fait qu'il y a des silicones dans les shampoings que vous utilisez habituellement.

Ces composés organiques ont pour fonction d'imperméabiliser la fibre capillaire.

Ils enveloppent donc le cheveu et empêchent en quelque sorte la chevelure de respirer, les cheveux sont alors plus lourds et souvent secs.

Vous ne vous en rendez pas compte après vous êtes lavés les cheveux car le but est que vos cheveux soient aériens juste après avoir été lavés, mais quelques heures plus tard, ils sont inexplicablement secs.


Les silicones sont parfois remplacés par les ammoniums qui sont tout aussi nocifs.

Remplacer un produit nocif par un autre n’est qu’une stratégie marketing bien connu pour faire face à la mauvaise image d'une substance, méfiez-vous toujours des produits "sans paraben" "sans x", "sans y", ces composants sont souvent substitués par des équivalents moins connus mais tout aussi dangereux.


Lorsque vous n'utilisez plus de silicone et que vous vous shampouiner moins souvent, vos cheveux ne comprennent pas forcément ce qu'il se passe et deviennent donc secs immédiatement. Le no poo demande un petit temps d'adaptation, cependant, en utilisant quelques-uns des produits naturels que nous avons listés plus haut après les avoir testés, vous devriez rapidement trouver la formule qui vous convient.

femme avec les cheveux mouillés en train de se toucher le cheveux

Il faut aussi faire attention aux quantités, ce n'est pas comme avec les shampoings où on s'en met plein les mains pour que ça mousse, il vous suffit d'utiliser une quantité qui vous permet de couvrir toute la surface de votre cuir chevelu. Cheveux bouclés, raides, secs, afro, gras et même colorés, tous les cheveux peuvent profiter des bienfaits du no-poo, c'est en réalité un régime sur-mesure pour vos cheveux que vous mettez au point vous-même en utilisant uniquement des produits naturels, cela ne peut vous faire que du bien !


Autre raison pour laquelle le no poo est fait pour tout le monde, il est économique !

Vous ne vous en rendez pas compte parce que vous les voyez peut-être comme des produits "essentiels" mais les emballages plastiques remplis à 80% d'eau et à 20% de produits chimiques que l'on appelle shampoing finissent par vous coûter cher. On en utilise en plus souvent une grande quantité à chaque utilisation car on a l'impression qu'il faut qu'il y ait beaucoup de mousse pour que nos cheveux soient propres et l'on paye à chaque fois le prix de l'emballage en plus du liquide... tout cela coûte cher.

En utilisant des produits naturels multi-usages, vous allez donc faire du bien à votre porte-monnaie en plus de faire du bien à votre corps.


Dernier argument pour définitivement vous convaincre, tout le monde devrait se mettre au no poo car cela nous aide à préserver la seule planète que nous pouvons habiter.

Il y a évidemment dans un premier temps une grande réduction d'emballages plastiques inutiles en consommant des produits naturels en vrac.

amas de déchets en plastique qui polluent un cours d'eau

En plus de cela, les produits chimiques qui glissent dans les canalisations à chaque fois que vous faites un shampoing finissent bien par être rejetés quelque part, et ce quelque part, c'est dans les fleuves, les rivières, les cours d'eau qui nous entourent.

Au même titre que les gels douches liquides, les shampoings participent donc à la contamination de l'eau et ce problème est de plus en plus préoccupant.


La contamination de l'eau entraîne la prolifération de maladies et une perte de biodiversité, c'est un problème à prendre au sérieux.

Le no poo ne présente donc que des avantages, la seule chose qui empêche la plupart des gens de sauter le pas est le prétendu "confort" que nous apportent les shampoings classiques.


C'est une barrière mentale qu'il faut enlever, pour notre santé et compte tenu de l'urgence écologique dans laquelle nous sommes, il n'est plus possible de continuer à utiliser des produits aussi nocifs simplement parce que nous apprécions d'avoir de la mousse dans nos cheveux.


C'est tout bête, mais quand on se rend compte que ce sont des choses aussi futiles qui nous empêchent d'opérer des changements qui peuvent faire une vraie différence, il devient tout de suite plus facile de changer ses habitudes...

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout