5 conseils pour adopter un mode de vie minimaliste

Dernière mise à jour : 2 mars


manifestations avec une femme qui porte un panneau less is more it's eco-logical

Apparu dans les blogs, les livres et inspiré de l'art, le minimalisme a pour but de s'éloigner de la superficialité.

Avoir un avis sur tout, acheter tout ce qui nous passe par la tête, en faire trop en toutes circonstances... tout cela va à l'encontre du mode de vie minimaliste qui est lui basé sur la lucidité et le discernement pour se concentrer uniquement sur ce qui est nécessaire mentalement et matériellement.


Définition

A l'heure où l'on vit de nombreux bouleversements (sanitaires, écologiques...) qui remettent nos vies en question, beaucoup de gens ne se reconnaissent plus dans ce mode de vie fait de surconsommation et d'apparence qui nous est proposé par les réseaux sociaux et certains grands médias.


Le minimalisme, un mode de vie qui peut se résumer en la phrase "Consommer moins, mais mieux" connaît donc un succès relatif.

Cette philosophie a bien-sûr également une dimension mentale car il faut (ré)apprendre à se détacher des choses matérielles, se libérer des diktats de la société qui nous poussent à tout le temps acheter pour nous conformer, accepter que les gens vont nous trouver "bizarre" voir "radin", tout cela est important d'un point de vue mental.


Il faut bien se rendre compte que ce n'est pas la consommation en elle-même qui est pointée du doigt, car il est de toute façon nécessaire de consommer pour vivre mais bien la consommation compulsive et abusive.


Le minimalisme est en fait la matérialisation de la phrase "l'argent ne fait pas le bonheur", celle ou celui qui suit ce mode de vie décide de placer son espérance et donc son futur dans des choses immatérielles comme le partage, l'amour, la culture, la science... et se détache des choses matérielles pour justement magnifier ces choses immatérielles.

personnes en train de marcher dans le noir devant des affiches publicitaires

Le triptyque "métro-boulot-dodo" dans lequel notre vie ne se résume qu'à gagner de l'argent et à le dépenser se trouve donc aux antipodes du minimalisme.

Ce n'est pas non plus un concept "hippie" où l'on vit d'amour et d'eau fraîche, les minimalistes travaillent et gagnent de l'argent pour pouvoir vivre, ils s'assurent simplement que cela n'empiète sur leur intégrité intellectuelle et mentale.


L'argent est donc un moyen et pas une fin en soi pour les minimalistes.

Le matériel n'est d'ailleurs très souvent pas un problème pour les minimalistes car comme vous allez le voir tout au long de l'article, vivre avec cette philosophie fait économiser énormément d'argent même si cela n'est pas le but premier.

Comment faire concrètement ?


1. Faire un vrai tri

La première chose à faire pour entamer votre nouvelle vie éloignée des choses inutiles est de faire le tri dans vos affaires.

On l'a expliqué, le minimalisme s'attaque avant tout à la consommation mais la première étape pour moins consommer est d'admettre que vous n'avez pas véritablement besoin de toutes ces choses que vous avez acheté.


On parle donc ici d'un impressionnant tri de fond en comble, pas seulement d'un petit tri pour préparer une brocante.

Cela peut vous paraître simple, mais beaucoup de ces objets ont en réalité une valeur sentimentale car vous les avez acheté dans un but précis auquel il sera sûrement difficile de renoncer (vous avez rêvé des jus de fruits en famille le samedi matin en achetant cette centrifugeuse, ce n'est malheureusement jamais arrivé).

trois cartons dans un appartement vide et très lumineux

Le principe du marketing est en effet de vous faire rêver et de vous pousser à imaginer des situations dans lesquelles ces objets vont vous faire du bien pour que vous les achetiez.