5 conseils pour adopter un mode de vie minimaliste

Dernière mise à jour : 2 mars


manifestations avec une femme qui porte un panneau less is more it's eco-logical

Apparu dans les blogs, les livres et inspiré de l'art, le minimalisme a pour but de s'éloigner de la superficialité.

Avoir un avis sur tout, acheter tout ce qui nous passe par la tête, en faire trop en toutes circonstances... tout cela va à l'encontre du mode de vie minimaliste qui est lui basé sur la lucidité et le discernement pour se concentrer uniquement sur ce qui est nécessaire mentalement et matériellement.


Définition

A l'heure où l'on vit de nombreux bouleversements (sanitaires, écologiques...) qui remettent nos vies en question, beaucoup de gens ne se reconnaissent plus dans ce mode de vie fait de surconsommation et d'apparence qui nous est proposé par les réseaux sociaux et certains grands médias.


Le minimalisme, un mode de vie qui peut se résumer en la phrase "Consommer moins, mais mieux" connaît donc un succès relatif.

Cette philosophie a bien-sûr également une dimension mentale car il faut (ré)apprendre à se détacher des choses matérielles, se libérer des diktats de la société qui nous poussent à tout le temps acheter pour nous conformer, accepter que les gens vont nous trouver "bizarre" voir "radin", tout cela est important d'un point de vue mental.


Il faut bien se rendre compte que ce n'est pas la consommation en elle-même qui est pointée du doigt, car il est de toute façon nécessaire de consommer pour vivre mais bien la consommation compulsive et abusive.


Le minimalisme est en fait la matérialisation de la phrase "l'argent ne fait pas le bonheur", celle ou celui qui suit ce mode de vie décide de placer son espérance et donc son futur dans des choses immatérielles comme le partage, l'amour, la culture, la science... et se détache des choses matérielles pour justement magnifier ces choses immatérielles.

personnes en train de marcher dans le noir devant des affiches publicitaires

Le triptyque "métro-boulot-dodo" dans lequel notre vie ne se résume qu'à gagner de l'argent et à le dépenser se trouve donc aux antipodes du minimalisme.

Ce n'est pas non plus un concept "hippie" où l'on vit d'amour et d'eau fraîche, les minimalistes travaillent et gagnent de l'argent pour pouvoir vivre, ils s'assurent simplement que cela n'empiète sur leur intégrité intellectuelle et mentale.


L'argent est donc un moyen et pas une fin en soi pour les minimalistes.

Le matériel n'est d'ailleurs très souvent pas un problème pour les minimalistes car comme vous allez le voir tout au long de l'article, vivre avec cette philosophie fait économiser énormément d'argent même si cela n'est pas le but premier.

Comment faire concrètement ?


1. Faire un vrai tri

La première chose à faire pour entamer votre nouvelle vie éloignée des choses inutiles est de faire le tri dans vos affaires.

On l'a expliqué, le minimalisme s'attaque avant tout à la consommation mais la première étape pour moins consommer est d'admettre que vous n'avez pas véritablement besoin de toutes ces choses que vous avez acheté.


On parle donc ici d'un impressionnant tri de fond en comble, pas seulement d'un petit tri pour préparer une brocante.

Cela peut vous paraître simple, mais beaucoup de ces objets ont en réalité une valeur sentimentale car vous les avez acheté dans un but précis auquel il sera sûrement difficile de renoncer (vous avez rêvé des jus de fruits en famille le samedi matin en achetant cette centrifugeuse, ce n'est malheureusement jamais arrivé).

trois cartons dans un appartement vide et très lumineux

Le principe du marketing est en effet de vous faire rêver et de vous pousser à imaginer des situations dans lesquelles ces objets vont vous faire du bien pour que vous les achetiez.

Ainsi, que cela ce soit réalisé ou non, il sera forcément un peu difficile de s'en débarrasser. En outre, il faut pouvoir accepter de se séparer d’objets que l’on vous a offert ou qui coûtent un certain prix.


Il y a forcément un pincement au cœur car vous ou la personne qui vous l'a offert a travaillé dur pour acheter un tel objet et il y a toujours la culpabilisation de ne pas utiliser une chose que quelqu'un vous a offert avec amour mais c'est justement tout le but du minimalisme.

Ce mode de vie met en valeur les réelles choses de la vie qui ne disparaîtront jamais comme les relations humaines, ce n'est pas le cas des objets.


Si vous jetez des objets que des êtres chers vous ont offert, il faut vous dire que cet acte va vous pousser à consolider votre relation avec ces personnes.

Vous pouvez en effet à ce moment là décider de faire en sorte d'être encore plus là pour elles jusqu'à arriver au stade où vous n'aurez plus besoin de vous offrir des cadeaux pour vous montrer que vous tenez les uns aux autres.


Ce tri est un véritable changement de vie et de mentalité !

Pour qu'il soit efficace, il faut simplement prendre tout ce qu'il y a chez vous (à votre rythme, rien ne presse) et vous demander les dernières fois où cela vous a été utile.

Si vous avez du mal à vous en rappeler ou que vous avez simplement deux, trois souvenirs lointains, cela n'a plus rien à faire chez vous.


Pour les objets qui ont une réelle utilité mais qui ne sont pas adaptés à vous (matériel de sport, décoration, mobilier...), vous pouvez les vendre, les donner à des associations ou même utiliser la plateforme geev qui vous permet de donner vos objets facilement.

Pour les objets inutiles que vous avez acheté dans un moment de faiblesse (gadgets électroniques en tout genre, ustensiles de cuisine superflus...), on vous les invite à les jeter.

une vendeuse asiatique et une cliente dans un magasin d'objets anciens

Cette solution peut paraître radicale mais il ne sert en réalité à rien de refourguer ces objets à des personnes qui ne les utiliseront pas elles aussi et que vous conforterez dans cette "logique" de surconsommation malsaine. Attention toutefois, les déchets commencent à poser de nombreux problèmes aux quatre coins du monde, on vous invite donc à tout faire pour que vos objets ne viennent pas s'accumuler dans les piles de déchets.


Internet a des bons côtés et l'information circule de plus en plus vite aujourd'hui, il y a de nombreuses initiatives qui font bouger les choses et en tapant recycler + n'importe quel objet derrière, vous trouverez sûrement des solutions de recyclage originales qui vous permettent de vous assurer que vos objets ne vont pas causer de dégâts à la fin de leur cycle de vie.


Il existe même aujourd'hui, un concept que l'on appelle "l'upcycling" qui permet de recycler des objets ou des matériaux pour en faire des choses plus utiles et plus qualitatives que ce qu'ils étaient auparavant.

Maintenant que l'on a fait le point sur la première étape du minimalisme, allons voir ce que vous pouvez faire dans les différentes pièces de la maison pour optimiser votre espace et vos dépenses.


2. La chambre, une pièce souvent négligée

Il est déjà conseillé de ne dédier sa chambre qu'au sommeil et aux rapports sexuels pour son bien-être qu'on soit minimaliste ou non. Ainsi, tous les objets qui peuvent se trouver dans votre chambre devraient soit être déplacés soit être définitivement écartés.

chambre spacieuse avec lit, plantes et commodes sur les côtés

Une chambre désencombrée, c’est l'assurance qu'une fois que vous serez dedans, vous ne serez plus en train de penser à différentes choses préoccupantes (le travail, les factures...) et que vous pourrez profiter d'un bon sommeil (ce qui est extrêmement important) et préserver votre vie intime.


Les écrans sont par exemple fortement déconseillés avant de s'endormir, les sortir de votre chambre, c'est un moyen de vous astreindre une discipline et de vous assurer que vous vous éloignerez des écrans dans le but de favoriser un bon sommeil à partir d'une certaine heure.

De plus, une chambre épurée est forcément une chambre saine.


Plus il y a de meubles et d’objets, plus il y a d’émanations toxiques provenant de ceux-ci, de poussières accumulées, de risque de mites, d'acariens, de punaises de lit...

Votre téléphone est par exemple un nid à bactéries plus sale qu'une cuvette, le tenir éloigné de votre lit ne peut que être une bonne idée.


3. La cuisine, la pièce de tous les excès

On ne s'en rend pas toujours compte mais la cuisine peut vite devenir la pièce de la maison dans laquelle s'accumule le plus d'objets inutiles.

Il est très facile de se laisser tenter par le super matériel ultra high-tech dernier cri qui fait en même temps cuiseur-mixeur-bouilloire-centrifugeuse-vaisseau spatial... mais vous n'allez jamais l'utiliser.


Il faut aussi se méfier des super-promos des grandes enseignes de supermarché qui nous promettent des objets de cuisine qui vont nous permettre de passer un bel été à coup sûr et à moindre coût.

Dans la réalité, vous n'utiliserez que très rarement ces objets qui sont en plus souvent de mauvaise qualité.

femme heureuse portant une marinière dans une cuisine lumineuse en train de manger des spaghettis

Les pubs sont belles, les objets et les mises en scène font envie mais ce n'est pas à cela qu'il faut penser avant d'acheter.

Ce à quoi il faut penser, c'est qu'est-ce que peut vous apporter cet objet au quotidien ?

Pouvoir faire la cuisine dans un endroit dégagé est bien plus apaisant que de faire la cuisine dans un endroit où il n'y a pas de place après une dure journée de travail.


Faites aussi du tri dans votre vaisselle, cela s'accumule très vite.

Les services de vaisselle peuvent en effet être très jolis mais cela ne sert à rien si vous ne les utilisez pas, gardez simplement la vaisselle dont vous avez besoin compte tenu du nombre de personnes qui vivent dans la maison et que vous avez l'habitude de recevoir.


Avoir des verres puis des verres à cocktail, puis des verres à vin, puis des verres à je ne sais pas quoi d'autre n'est également pas très utile, tous ces usages sont marketing, à partir du moment où vous pouvez boire la quantité dont vous avez besoin dans un récipient propre, vous êtes libres de faire ce que vous voulez sans vous soucier de ce qui est prévu à l'origine dans les mœurs, c'est ça le minimalisme, la liberté ;).

Pour faire la transition de la cuisine à la salle de bain, on va dire un mot sur les produits ménagers qui se trouvent dans les deux pièces. Vous trouvez dans la grande distribution des produits ménagers avec des emballages, des suremballages et des suremballages de suremballages, tout cela est très encombrant et ces produits sont en plus de cela très souvent dangereux pour la santé.


Pour les remplacer, vous pouvez utiliser des produits très simples, naturels, sans danger multi-usages et qui ont prouvé leur efficacité depuis très longtemps.

Acide citrique (citron), bicarbonate de sodium, vinaigre blanc... ces produits valent mieux que n'importe quel produit "super efficace" ou "ultra puissant" que vous voyez dans les pubs.


4. Et même dans la salle de bain...

objets en bois et naturels zéro-déchet pour la salle de bain

Il y a depuis quelques années une véritable tendance "zéro déchet" et l'univers des cosmétiques et de l'hygiène est probablement celui où cela s'est le mieux développé.

Vous avez aujourd'hui tout un tas d'accessoires qui vous permettent de limiter vos achats de produits à usage unique.


Lingettes démaquillantes lavables, culottes menstruelles, cure-oreille lavable, mouchoirs en coton réutilisables... tous ces objets sont très pratiques car vous ne les achetez que 3 ou 4 fois par an et vous n'avez pas besoin d'empaler les stocks de produits d'hygiène dans votre salle de bain.


Préférez également une brosse à dents en bambou aux brosses à dents classiques (et surtout aux brosses à dents électriques, économisons l'énergie !).

Ces brosses à dents avec des têtes interchangeables et recyclables ont donc un usage illimité et vous permettent de ne pas surconsommer.


En plus de cela, on vous conseille de vous méfier de tous les produits de beauté ou d'hygiène que vous pouvez trouver en grande distribution, il y en a de nombreux qui sont très dangereux car ils comportent toutes sortes de produits chimiques toxiques.

Il est recommandé de favoriser les produits avec un ou deux ingrédients maximum.


Tous les produits qui contiennent des tonnes de substances différentes contiennent des substances nocives.

Les perturbateurs endocriniens qui provoquent des dérèglements hormonaux et des cancers sont notamment présents dans un nombre impressionnant de produits.


Vous allez ainsi pouvoir éliminer tout un tas de produits inutiles de votre salle de bain pour pouvoir privilégier des produits naturels et multi-usages qui sont utilisés depuis de très longues années.

savons durs de différentes couleurs en vrac avec les prix sur des ardoises

Bicarbonate de Sodium (encore lui !), savon de Marseille (le vrai, faites attention), quelques huiles bien choisies... avec ça dans votre salle de bain, vous n'aurez pas de besoin de beaucoup d'autre chose.

Peut-être ajouter un dentifrice dur, qui fait de plus en plus parler de lui ces derniers temps.


Ne plus acheter tous ces produits de manière conventionnelle (dentifrice, shampoing, gel douche...) permet en plus de réduire grandement ses emballages, ce qui est tout à fait dans la logique du minimalisme puisque vous gagnerez en place et vous n'aurez plus besoin d'acheter aussi souvent.


5. Et les vêtements...

Un autre grand aspect du minimalisme concerne les garde-robe.

La fast-fashion est un mode de consommation invraisemblable qui mérite plusieurs articles entiers pour être traité correctement.

On va pour aujourd'hui simplement se contenter de dire qu'à cause du marketing et de la communication des grandes marques, acheter de nouveaux vêtements est devenu un loisir à part entière alors que la fabrication des nouveaux vêtements en question a des conséquences environnementales et sociales effroyables.


Pour sortir de cette course effrénée à l'achat de nouveaux vêtements, il faut déjà commencer par faire un grand tri comme pour les autres objets.

Les dressings des femmes sont aujourd'hui quarante fois plus remplis qu'en 1980 alors que l'on a jamais entendu parler de pénurie de vêtements dans cette époque qui est plutôt une référence en terme de style.


Il y a donc sans aucun doute des choses qui sont dans votre armoire et qui pourraient trouver leur place ailleurs et qui devrait pourquoi pas même être recyclé.

Encore une fois, la démarche est plus mentale qu'autre chose, pour éviter que votre armoire ne se remplisse à nouveau en moins de deux, il y a des bonnes habitudes à prendre.

deux copines habillées chaudement regardent une vitrine de magasin avec des sacs à la main

Laissez tomber le "réflexe shopping" du samedi après-midi, cela n'est bon ni pour votre porte-monnaie, ni pour l'environnement.

Vous pouvez aussi arrêter d'aller sur tous ces sites et de lire tous ces mails qui veulent vous vendre "la pièce incontournable de la saison".


Achetez vous simplement des pièces de qualité qui vous plaisent uniquement quand vous en avez réellement besoin.

Vous n'avez pas besoin de 10 paires de chaussure différentes, d'une paire de bottes qui ressemblent à celle que vous avez déjà mais qui est un peu plus claire, du dernier haut tendance qui ne sera plus à la mode dans 6 mois...


Si vous commencez à penser comme cela aujourd'hui, vous angoisserez rien qu'en passant devant un magasin où les gens se précipitent pour faire les soldes dans 6 mois, vous en serez à un nouveau stade dans votre vie.

L'argument qui revient quasiment systématiquement lorsque l'on parle de consommer mieux que ce soit en matière de mode ou sur d'autres sujets, c'est celui du prix.


Beaucoup de gens pensent que cela coûte un bras d'adopter de bonnes habitudes et que cela est réservé à une petite élite "bobo-écolo", ce n'est pas du tout vrai.

Je suis moi-même très loin de faire partie de cette élite, il suffit simplement d'aborder les choses de la bonne manière.


Si vous voyez un jean à 20€ et un jean à 100€ qui se ressemblent en apparence, il est logique, si votre budget est limité, que vous vous dirigiez vers le jean à 20€, c'est pour cela qu'il faut réapprendre à consommer.

Au delà des drames sociaux, sanitaires et environnementaux qui se cachent très probablement derrière le jean à 20€, il est en réalité plus rentable pour vous d'acheter le jean à 100€.

femme bien habillée en train de se balader en centre-ville avec des magasins autour d'elle

Assurez-vous tout de même qu'il est de bonne qualité car certaines marques peuvent faire grimper la facture sans raison.

Mais si vous achetez un vêtement de qualité, il se tâchera et se salira moins et absorbera mieux la transpiration, vous aurez donc moins besoin de le laver.


Il passera mieux au lavage et se déchirera, s'abimera, se trouera moins facilement.

Cet "investissement" sera donc rentable puisqu'un seul jean de bonne qualité vous servira plus que 10 jeans de mauvaise qualité, ce qui fera du bien à votre porte-monnaie.

Si vous avez tellement d'habits que vous ne savez pas par où commencer pour faire le tri, vous pouvez utiliser le principe du "333 project" lancé en 2010 par Courtney Carver.


Cela consiste à ne conserver que 33 articles dans son dressing pendant 3 mois.

Ces 33 articles comprennent les vêtements, mais également les chaussures, les bijoux et les accessoires, cela vous permet donc de faire véritablement le ménage et de repartir sur des bases saines sans superflu.


Conclusion

Vous l'aurez compris, le minimalisme va vous permettre de réduire grandement votre impact environnemental et vous aider à mieux vivre.

Vous allez faire des économies, préserver votre santé à travers les différentes choses que l'on a listé dans l'article et même gagner quelque chose de très précieux, du temps.

personne en train de travailler sur un bureau dérangé avec un ordinateur et des tas de choses autour

Beaucoup d'objets, cela veut dire beaucoup de temps passé à nettoyer, à ranger, à réparer et à acheter toutes ces choses inutiles.

Cela est en plus souvent source de stress, parce que ça se casse, que l'on s'est fait arnaqué, que ça ne fonctionne pas comme prévu...


Pour pousser le concept encore plus loin, certains habitent même maintenant dans des tiny houses, ces toutes petites maisons ne vous laissent pas la possibilité d'y stocker beaucoup d'objets et peuvent donc s'avérer être un choix de vie payant si vous voulez devenir minimaliste.


Il est clair que ce mode de vie est un véritable changement, en n'acceptant plus d'être la proie des publicités, vous aurez de plus en plus de mal à regarder la télé, à regarder les mêmes fils d'actualités superficiels sur les réseaux sociaux...


Vous allez donc changer vos habitudes pour le meilleur et pouvoir vous développer intellectuellement, culturellement, faire plus de sport, une vie plus belle et plus saine en fin de compte. Peut-être que tout le monde ne verra pas cela d'un bon œil autour de vous mais faire du tri dans ses relations n'est pas forcément si mal que cela...


C'est tout pour aujourd'hui, prenez soin de vous et des autres !!!


124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout