5 remèdes naturels aux allergies (pollen, chats, soleil...)


femme dans sa salle de bain se mouche avec son chat à côté

Nous sommes nombreux à être la recherche de remèdes de grands-mères contre nos allergies, rhinites et autres démangeaisons des yeux.

Ces allergies ont toutes des origines, causes et symptômes différentes, nous allons donc passer en revue certaines d'entre elles aujourd'hui afin de savoir ce que la nature peut nous donner pour nous soulager sans traitements lourds dans le but de profiter des beaux jours sans se soucier de tel ou tel problème de santé après ces derniers mois difficiles.


Rhinite et allergies aux chats

La rhinite, aussi appelée rhume des foins ou allergie au pollen est une inflammation des parois nasales provoquée par des éléments allergènes au printemps ou en été le plus souvent à cause des pollens mais parfois aussi à cause des moisissures.

Lorsque les éléments allergènes pénètrent dans le nez, le système immunitaire déclenche la libération d'un médiateur chimique nommé histamine dont nous reparlerons plus tard.


Cela cause de nombreux symptômes comme de faire couler les yeux et le nez, de faire éternuer, de provoquer des maux de tête ou encore des démangeaisons cutanées.

Ces symptômes sont les mêmes que ceux d'une allergie au chat et étonnamment (ou pas) ces deux allergies peuvent se traiter avec les mêmes choses.


1. On commence par les tisanes :

La première tisane qui apaisera vos allergies est l'association ortie-menthe poivrée.

L'ortie n'est certes pas la plus emballante des plantes mais elle a pourtant de très nombreuses vertus, elle peut entre autre soulager les douleurs d'arthrite, aider à lutter contre les insomnies et bien entendu traiter les allergies.


L'ortie est déjà connue pour être le remède privilégié des grands-mères contre l'écoulement nasal, elle vous apaisera donc déjà sur ce plan là.

Mais les bienfaits de l'ortie ne s'arrêtent pas là, l'ortie contient de la quercétine, un flavonoïde qui agit comme un puissant antihistaminique, de quoi laminer vos allergies.

tasses bleues avec théières bleues et coupelles sur un fond bleu

Le menthol qui se trouve dans la menthe poivrée est lui réputé pour ses capacités antiseptiques, respiratoires et tonifiantes, la menthe poivrée permet en outre de réduire la congestion nasale.

La menthe poivrée contient en plus des substances qui inhibent l'activité et la sécrétion des enzymes comme l'histamine qui est responsable de vos allergies car elle provoque la réponse inflammatoire lorsque vous êtes en contact avec l'allergène.


La menthe poivrée agit donc elle aussi comme un antihistaminique et vous apaisera que ce soit face aux poils de chat ou au pollen.

Pour préparer votre tisane menthe poivrée-ortie, vous n'avez qu'à mettre 1 cuillère à café de menthe séchée ou ¼ tasse de menthe fraîche hachée et 1 cuillère à café de feuilles d'ortie séchées dans une tasse.

Vous versez ensuite l'eau bouillante sur les feuilles et vous laisser infuser 15 mn.


En faisant cela deux à trois fois par jour, vos allergies ne devraient plus être qu'un mauvais souvenir.

Sinon, si vous n'êtes pas convaincu par l'association ortie-menthe poivrée ou que vous ne pouvez pas consommer pour des raisons médicales l'une des deux plantes, les infusions de plantain lancéolé, une plante antibactérienne et anti-inflammatoire, permettent de calmer les maux de gorge.


La tisane de partenelle aussi appelée grande camomille est elles connue pour soulager les maux de tête.

Ces deux dernières plantes ne contiennent toutefois pas d'antihistaminique.


2. Les huiles essentielles