5 remèdes naturels aux allergies (pollen, chats, soleil...)


femme dans sa salle de bain se mouche avec son chat à côté

Nous sommes nombreux à être la recherche de remèdes de grands-mères contre nos allergies, rhinites et autres démangeaisons des yeux.

Ces allergies ont toutes des origines, causes et symptômes différentes, nous allons donc passer en revue certaines d'entre elles aujourd'hui afin de savoir ce que la nature peut nous donner pour nous soulager sans traitements lourds dans le but de profiter des beaux jours sans se soucier de tel ou tel problème de santé après ces derniers mois difficiles.


Rhinite et allergies aux chats

La rhinite, aussi appelée rhume des foins ou allergie au pollen est une inflammation des parois nasales provoquée par des éléments allergènes au printemps ou en été le plus souvent à cause des pollens mais parfois aussi à cause des moisissures.

Lorsque les éléments allergènes pénètrent dans le nez, le système immunitaire déclenche la libération d'un médiateur chimique nommé histamine dont nous reparlerons plus tard.


Cela cause de nombreux symptômes comme de faire couler les yeux et le nez, de faire éternuer, de provoquer des maux de tête ou encore des démangeaisons cutanées.

Ces symptômes sont les mêmes que ceux d'une allergie au chat et étonnamment (ou pas) ces deux allergies peuvent se traiter avec les mêmes choses.


1. On commence par les tisanes :

La première tisane qui apaisera vos allergies est l'association ortie-menthe poivrée.

L'ortie n'est certes pas la plus emballante des plantes mais elle a pourtant de très nombreuses vertus, elle peut entre autre soulager les douleurs d'arthrite, aider à lutter contre les insomnies et bien entendu traiter les allergies.


L'ortie est déjà connue pour être le remède privilégié des grands-mères contre l'écoulement nasal, elle vous apaisera donc déjà sur ce plan là.

Mais les bienfaits de l'ortie ne s'arrêtent pas là, l'ortie contient de la quercétine, un flavonoïde qui agit comme un puissant antihistaminique, de quoi laminer vos allergies.

tasses bleues avec théières bleues et coupelles sur un fond bleu

Le menthol qui se trouve dans la menthe poivrée est lui réputé pour ses capacités antiseptiques, respiratoires et tonifiantes, la menthe poivrée permet en outre de réduire la congestion nasale.

La menthe poivrée contient en plus des substances qui inhibent l'activité et la sécrétion des enzymes comme l'histamine qui est responsable de vos allergies car elle provoque la réponse inflammatoire lorsque vous êtes en contact avec l'allergène.


La menthe poivrée agit donc elle aussi comme un antihistaminique et vous apaisera que ce soit face aux poils de chat ou au pollen.

Pour préparer votre tisane menthe poivrée-ortie, vous n'avez qu'à mettre 1 cuillère à café de menthe séchée ou ¼ tasse de menthe fraîche hachée et 1 cuillère à café de feuilles d'ortie séchées dans une tasse.

Vous versez ensuite l'eau bouillante sur les feuilles et vous laisser infuser 15 mn.


En faisant cela deux à trois fois par jour, vos allergies ne devraient plus être qu'un mauvais souvenir.

Sinon, si vous n'êtes pas convaincu par l'association ortie-menthe poivrée ou que vous ne pouvez pas consommer pour des raisons médicales l'une des deux plantes, les infusions de plantain lancéolé, une plante antibactérienne et anti-inflammatoire, permettent de calmer les maux de gorge.


La tisane de partenelle aussi appelée grande camomille est elles connue pour soulager les maux de tête.

Ces deux dernières plantes ne contiennent toutefois pas d'antihistaminique.


2. Les huiles essentielles

flacons d'huiles essentielles de différentes tailles rangés dans l'ordre décroissant

L’huile Essentielle d’Estragon a déjà prouvé son efficacité.

En période d’allergie, si vous avalez 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon dans une cuillère, cela devrait apaiser vos allergies et tonifier votre organisme, l'estragon étant un antiallergique naturel qui empêche la sécrétion d’histamine du fait de sa teneur en coumarine, une substance organique aromatique naturelle et en antioxydants aux propriétés anti-allergènes.


Vous pouvez même directement verser votre goutte d'huile d'essentielle d'estragon sur du pain.

Il existe d'autres manières d'utiliser cette huile.

Vous pouvez mâcher des feuilles fraîches d’estragon ou encore verser quelques gouttes d’huiles essentielles d’estragon sur un mouchoir et respirez pour dégager vos sinus et calmer vos éternuements.


Dernière utilisation, vous pouvez au creux de votre main, verser une goutte d'huile, vous massez ensuite vigoureusement les ailes de votre nez du bout des doigts et vous massez vos tempes avec plus de douceur.

Ces massages peuvent s'avérer très efficace, certains utilisent même la réflexologie sans huiles essentielles pour traiter les allergies.


Il existe d'autres huiles essentielles que vous pouvez utiliser à la place de l'huile essentielle d'estragon si vous ne la supportez pas ou que vous pouvez même associer à cette dernière si vous la supportez.

L'huile essentielle de lavande fonctionne particulièrement bien avec l'huile d'estragon.


L'huile essentielle de camomille romaine et de camomille allemande ont également des vertus anti-allergènes et anti-inflammatoires.

Une mise en garde est tout de même nécessaire, les huiles essentielles peuvent être mal supportées et même allergisantes (ce qui serait un comble).

femme en train de verser une goutte d'huile essentielle dans sa main

Mieux vaut consulter votre médecin avant d'en utiliser si vous faites de l'asthme ou si vous avez des antécédents de convulsion.

L'utilisation de ces huiles pour un enfant de moins de 12 ans devra également être encadrée par un médecin.


3. Les agrumes

Les agrumes sont extrêmement riches en vitamine C, une vitamine qui en plus de fournir de l'énergie à votre système immunitaire qui est mis à rude contribution lorsqu'il est en contact avec des allergènes, a une action antihistaminique naturelle qui bloque la sécrétion de l'histamine par les globules blancs comme on l'a déjà dit plus haut.


La vitamine C est toutefois assez fragile, il est donc préférable de presser les fruits pour la conserver au mieux.

Le citron étant l'agrume qui content le plus de vitamine C, un jus fait de citron pressé associé à 2 oranges fera très bien l'affaire.


4. Un jus d'oignon

On poursuit avec un jus qui paraît beaucoup moins attrayant au goût mais qui est tout aussi efficace.

Le jus d'oignon est en effet un remède pour lutter contre la rhinite allergique.

Cela s'explique par le fait que l'oignon contient des composés sulfurés aux propriétés anti-inflammatoires et contient un peu de vitamine C, dont on vient de parler avec les agrumes.


L'oignon contient aussi de la quercétine, un antioxydant dont nous avons vanté les vertus antihistaminiques au démarrage de l'article avec la tisane ortie-menthe poivrée.

Alors voici la recette du fameux jus d'oignon : il faut émincer un oignon rouge puis le faire infuser dans un litre d'eau minérale pendant 8 à 12 heures.

Cette boisson que vous buvez une ou deux fois par jour pour qu'elle soit efficace peut ensuite être conservée pendant quatre jours au réfrigérateur.


5. De l'eau (et du sel) pour le nez et les yeux

eau très claire avec des bulles qui se forment à la surface

Les remèdes les plus efficaces sont parfois les plus simples.

Une demi-cuillère à café de sel dans 250 ml d’eau chaude et bye-bye les irritations du nez.

Il ne s'agit pas ici de boire l'eau en question mais bien de l'insérer dans votre nez à l'aide par exemple d'une poire en caoutchouc ou d'un flacon pulvérisateur.

Cette technique de grand-mère permet non seulement de calmer les irritations mais aussi de déboucher votre cloison nasale.


Vos sécrétions nasales seront alors nettoyées et les allergènes qui causent les symptômes seront emportées.

Enfin, la vapeur peut également s'avérer très utile pour neutraliser les symptômes de vos allergies.


Il vous faut pour cela prendre certaines des feuilles que nous évoquions tout à l'heure comme la menthe poivrée ou l'ortie, les faire infuser dans un litre d'eau bouillante et respirez.

Il vaut mieux couvrir votre tête avec une serviette et maintenir votre visage au-dessus du bol afin de bien inhaler les vapeurs.

Avec cette vieille recette, votre mucus sera rapidement éclairci.


Pour ce qui est de vos démangeaisons oculaires, vous pouvez placer des compresses d'eau froide sur vos yeux pendant quelques minutes et cela vous apaisera.

Attention, contrairement aux démangeaisons nasales, il ne faut ici pas du tout rajouter d'eau au sel et utiliser de l'eau froide.


Vous connaissez donc maintenant de multiples manières de contrer l'allergie pollen qui vous embête tous les ans et de profiter de votre chat en toute sécurité pour votre santé.

Etant donné que le pollen arrive avec beaux jours et que le soleil peut lui aussi causer des réactions allergiques, nous allons terminer cet article en évoquant rapidement la lucite estivale.


Bonus : la lucite estivale

parasols oranges et verts alignés sur une plage avec des sièges verts

Comme toutes les formes d’allergie, l’allergie au soleil aussi appelée lucite estivale survient chez les personnes vulnérables à ses effets.

Elle apparait comme vous vous en doutiez sûrement après une exposition aux rayons du soleil.

L’ampleur des symptômes dépend du système immunitaire de chacun.

Il est donc probable que cette maladie vous touche sans que vous le sachiez.


Elle provoque en plus des symptômes de plus en plus agressifs si vous ne faites rien avec le temps.

Certaines gammes de crèmes solaires ou de produits cosmétiques peuvent aussi aggraver cette maladie qui serait héréditaire selon certains dermatologues, faites donc bien attention à ce que vous achetez.


Cela est dû à une réaction de défense de l'organisme lors de l'exposition aux rayons du soleil après l'utilisation de ces produits.

Les personnes qui possèdent une peau claire, qui sont âgées, les enfants et les femmes enceintes sont les personnes qui ont le plus de risques d'être touchées par cette allergie. Les jeunes femmes sont beaucoup plus sujettes à cette maladie que les jeunes hommes.


Dans les cas très graves, les symptômes de cette pathologie peuvent aller jusqu'aux muqueuses respiratoires ainsi que la gorge.

Cela peut mener à la suffocation si ce n'est pas traité mais ces cas extrêmes restent très marginaux.


Dans les cas les plus courants, les symptômes sont davantage de l'urticaire, des maux de tête et des réactions cutanées.

Il est aisé de combattre les symptômes de cette pathologie avec des remèdes naturels.

Vous pouvez commencer par manger des légumes et des fruits locaux de saison en été comme les tomates, les carottes, les abricots, les melons et les légumes verts.

fruits et légumes de saison dans un sac en tissu blanc sur une table

Ces aliments contiennent tous du caroténoïde naturel, un pigment naturel antioxydant efficace contre cette allergie.

Très riches en vitamine C et E qui renforcent votre système immunitaire, les kiwis, les agrumes et les céréales complètes vont feront aussi le plus grand bien.

En matière de plante, l’aloe vera sous forme de gel est la solution idéale pour lutter contre l’allergie au soleil.

Quelques secondes après l’application sur la peau endommagée, l’irritation disparait complètement.


Il faut cependant faire très attention car l'aloe vera est une plante qui est souvent dénaturé par le marketing, il faut acheter du gel bio, pur et produit en France pour s'assurer d'avoir un produit de qualité.


Le concombre, un produit qui est souvent utilisé dans le cadre de la dermatologie ou du cosmétique peut également apaiser la peau.

Son effet permet de soulager les douleurs dues à l’irritation et d'empêcher l’apparition de nouvelles éruptions cutanées.


La pomme de terre possède aussi la capacité d’atténuer les symptômes de cette maladie.

Il faut l’appliquer sur les éruptions, elle va ensuite réduire les gonflements ainsi que rafraichir et calmer les irritations cutanées.


Voilà, vous êtes donc fin prêts pour lutter contre les allergies qui pourraient vous empêcher de profiter pleinement des meilleurs mois de l'année.

Quoi que vous preniez, n'oubliez pas de bien vous renseigner sur les contre-indications. Méfiez vous également des gélules et compléments alimentaires à base de certains de ces produits, ils contiennent souvent des additifs, il vaut mieux les consommer pur.


Bonnes vacances !!!

3 vues0 commentaire