Comment augmenter sa sensibilité à la leptine (diabète, obésité...) ?

Dernière mise à jour : 14 avr.


une enfant avec une casquette à l'envers mange en joie

Comment activer l'hormone de satiété ?

Il n'y a pas d'aliments riches en leptine mais cette question est importante d'un point de vue nutritionnel, l'obésité et le diabète peuvent potentiellement être régulés si vous pouvez y répondre.


Les chercheurs en savent en effet de plus en plus sur cette hormone et on se rend compte qu'elle joue un rôle primordial.

Nous allons donc vous expliquer aujourd'hui comment la stimuler à travers votre alimentation, mais aussi comment adapter votre vie de manière générale pour éviter que cette hormone ne vous joue des tours.


Qu'est-ce que la leptine ?

La leptine est communément appelée l'hormone de la satiété.

C'est elle qui envoie des signaux à votre cerveau pour lui faire savoir que vous êtes rassasié et que vous devez arrêter de manger.

Elle tient donc forcément un grand rôle dans le contrôle de l'appétit.


Il faut également préciser que la masse corporelle est directement liée au taux de leptine contenu dans l'organisme puisque la leptine se trouve dans les tissus graisseux de votre corps.

C'est donc une hormone primordiale pour votre santé et pour votre bien-être.


En réalisant une étude sur des souris obèses, des scientifiques se sont rendus compte de la très grande importance de la leptine.

Un taux anormal de leptine provoquait en effet l'obésité chez les souris.

Une fois ce taux rétabli, les animaux ont retrouvé un poids stable.

jeune fille bien habillée en train de manger avec des baguettes et le sourire

Cette découverte a grandement fait avancer les recherches sur les mécanismes de développement de l'obésité.

La leptine est donc ce que l'on appelle une hormone anorexigène.

Elle diminue l'appétit et provoque un état de satiété.


Environ 15 minutes après l'ingestion d'aliments, la paroi gastrique sécrète de la leptine, c'est donc cette hormone qui permet au corps de se contenir et de s'arrêter de manger, vous comprenez facilement les dérives si elle ne peut pas faire correctement son travail dans votre organisme.


Comment expliquer une résistance à la leptine ?

Si vous résistez à la leptine, vous aurez forcément toujours faim et vous allez irrémédiablement prendre du poids de manière anormale.

Des dérèglements hormonaux peuvent vous conduire à résister à la leptine.


Ces dérèglements hormonaux peuvent être dus à différentes choses comme les perturbateurs endocriniens (présents entre autres dans certains cosmétiques ou dans le plastique) qui sont au centre de toutes les controverses ces dernières années.

Etant donné que la leptine est logée dans la graisse, les personnes avec plus de graisses corporelles ont également tendance à être plus résistantes à la leptine, ce qui conduit à un cercle vicieux qui peut s'avérer très dangereux.


Comment augmenter son taux de leptine ?

Pour avoir un taux de leptine correct, ni trop élevé, ni trop peu élevé, il est conseillé de manger des aliments riches en fibres alimentaires.

Les fibres alimentaires sont considérées comme des glucides et apportent donc les mêmes choses que ces derniers (notamment de l'énergie), mais l'avantage est qu'à la différence des autres glucides que l'on trouve dans les féculents notamment, elles sont très peu caloriques.

haricots blancs haricots rouges et haricots marron disposés sur des grandes cuillères en bois

La quantité recommandée est de 30 g par jour pour un adulte, un peu moins pour les enfants.

La consommation française actuelle moyenne de 17,5 g par jour est donc largement insuffisante.


Les fibres se trouvent avant tout dans les légumineuses ou les céréales complètes mais il y en a aussi dans les fruits (frais ou secs) ou dans les légumes.

Pour bien réguler sa leptine, il est aussi conseillé de diminuer sa consommation de glucose, un type de sucre que l'on trouve notamment dans les produits transformés.


La raison est que les glucides simples (le sucre donc) créent des pics d’insuline, ce qui en retour provoque une résistance à l’insuline et perturbe la production de votre leptine.

Ainsi, le pain blanc, le riz blanc (et tous les autres féculents raffinées) et toutes ces pâtisseries industrielles qui vous séduisent doivent à présent figurer sur votre liste rouge.


Vous trouvez déjà des glucides dans les aliments riches en fibres, c'est donc cela que vous devez favoriser.

Pour ce qui est des féculents, plus c’est brun, meilleur c'est, cela signifie qu’aucun nutriments essentiels n'a été retiré lors du processus de fabrication.


Le sucre le plus nocif n'est toutefois pas celui qui se trouve dans les féculents raffinés mais bel et bien celui qu'on appelle communément le "sucre caché".

Il est caché car il se trouve dans des aliments où sa présence est assez inattendue.

Prenons l'exemple des vinaigrettes.


Beaucoup d'entres elles se présentent comme légères et cela pourrait vous pousser à croire qu'elles sont sans danger.

La réalité est que la baisse de gras est compensée par de hautes concentrations de sucres cachés, ce sont des aliments à éviter.

malbouffe avec beaucoup de sauces versées par un chef avec des gants

Leur forte teneur en sucre pourrait dérégler votre taux de sucre dans le sang sans même que vous vous en rendiez compte, étant donné que vous ne vous attendez probablement pas à trouver du sucre ici.

Et pour les enfants (ou les plus grands), pas de ketchup non plus !


Vous vous en doutez sûrement compte tenu de son goût, le ketchup contient énormément de sucres.

De manière générale, il y a du sucre caché dans beaucoup de sauces et de produits vendus dans le commerce (les plats cuisinés et les surgelés sont de véritables poisons !), il faut donc lire attentivement les étiquettes et et traquer le glucose mais aussi le fructose et tout ce qui finit en -ose.


Laissez moi terminer en vous rappelant que vous devez également prendre vos précautions lorsque vous achetez vos jus de fruits, beaucoup de ceux qui sont vendus en supermarchés contiennent en réalité plus de sucre ajouté que de fruits.


Il en va de même pour les gelées, compotes, fruits en conserve, sirops, confitures, sodas, pâtes à tartiner, barres de céréales ou barres chocolatées, bonbons, paquets de "céréales" de la grande distribution, les tablettes de chocolat au lait hyper sucrées, les glaces et autres yaourts ou boissons lactées aromatisés qui sont souvent très (trop) sucrés.


Certaines liqueurs et vins contiennent également beaucoup de sucre alors que l'alcool en lui même est déjà très dangereux pour votre santé.

Méfiez vous globalement de ce qui est industriel car du sucre s'y cache souvent sans raison apparente.

Pour terminer sur l'alimentation, on dit un mot sur les Oméga-3, qui contribuent à l'augmentation de la sensibilité à la leptine.

jolie bouteille d'huile en verre avec un bouchon de liège, des fruits et des feuilles à côté

Ces acides gras qui ont de nombreuses vertus pour la santé (protection cardiovasculaire, santé mentale...) se trouvent notamment dans les noix, les graines de lin, les poissons gras comme la sardine ou les graines de chia.

Evoquons maintenant les autres facteurs que l'alimentation qui jouent sur votre résistance à la leptine.


Le sport, le meilleur ami de votre santé

La concentration en leptine peut augmenter lors de la pratique d'une activité sportive.

Cela est dû au fait que la leptine se trouve précisément dans les tissus graisseux.

SI vous accumulez beaucoup de graisses, il y a trop de leptine dans la circulation sanguine, la sensibilité à la leptine diminue alors car l'excès bloque le flux efficace de leptine vers le cerveau.

Si vous éliminez des graisses, la sensibilité à la leptine augmente et vous avez forcément moins faim.

Faire du sport vous permet de brûler des graisses et donc d'éviter ce trop plein de leptine.

Vous allez en plus brûler des calories, c'est donc l'assurance de ne pas sombrer dans une situation d'excès au niveau de votre poids.


Bien manger, prendre soin de sa santé mentale, boire beaucoup d'eau, faire du sport, ces conseils permettent de rester en bonne santé de manière générale, pas seulement au niveau de la leptine.

La dernière chose dont nous n'avons pas parlé est un aspect essentiel de nos vies, trop souvent négligé, notre sommeil.


Dormir rime avec maigrir

jeune femme en train de dormir dans des draps blancs

Votre temps de sommeil impacte quasiment tout dans votre organisme et la leptine ne fait pas partie des exceptions.

Lorsque l'on manque de sommeil, cela entraîne une diminution de l’hormone de satiété, la leptine, et une augmentation de la ghréline, une hormone qui stimule l’appétit.


Autrement dit, vous mangerez plus si vous dormez moins.

Des études ont montré qu'un mauvais sommeil est l'un des facteurs les plus importants d'obésité.

Il augmente de 89% le risque d'obésité chez les enfants et de 55% chez les adultes.


Prenez donc le temps de dormir 7 à 8 heures par jour pour éviter le dérèglement de vos hormones de satiété.

Après avoir parlé de tout ce que vous devez faire pour garder un taux de leptine correct, nous allons terminer cet article en indiquant toutes les choses à ne surtout pas faire.


Chercher les astuces et les régimes miracles

Vous trouvez parfois sur certains sites des articles qui parlent "d'aliments riches en leptine". Ce sont des inepties qui n'ont pas vraiment de sens, s'il y avait des aliments riches en leptine, cela n'aurait pas d'impact significatif sur la perte ou la prise de poids, pour la simple et bonne raison que le corps n'absorbe pas la leptine par la voie intestinale, c'est une hormone qui est produite dans votre tissu adipeux.


C'est aussi la raison pour laquelle il est totalement contre-productif d'acheter des compléments alimentaires "à base de leptine" ou d'essayer de s'administrer de la leptine par voie orale.

La leptine est sécrétée par les cellules dans un but bien précis : équilibrer le poids de votre corps et de votre quantité d’énergie.

repas sain avec salade tomate mais et pomme avec une fourcheyye, un bloc note et un mètre

Ne cherchez donc pas d'astuces miracles, prenez-soin de vous de la manière dont on l'a décrit dans l'article et vous n'aurez aucun problème avec la leptine.

Suivre la mode des régimes sans calories ne poussera cette hormone qu’à demander au cerveau d’accentuer la sensation de faim puisque il y aura une carence, il y a donc ensuite de fortes chances que vous vous mettiez à grignoter (et il y a peu de chances que vous grignotiez des courgettes.)


Au cours d’un régime, et notamment au cours d'un régime "low carb" ou sans calories, votre corps subit un choc (il reçoit moins de nourriture).

Or, le taux de leptine varie en fonction de vos apports caloriques.


C’est cela qui fait que la perte de gras devient de plus en plus difficile à moyen terme, le corps a crée une résistance à la leptine et il veut conserver sa graisse pour se protéger du régime qui est lui vécu comme une agression…

Votre cerveau ne peut pas comprendre pourquoi vous vous privez volontairement !


Prenez donc de bonnes habitudes, mangez des fibres et des protéines végétales, ayez une bonne hygiène de vie.

Tout est lié au final, il y a en plus beaucoup de gens qui mangent des aliments nocifs lorsqu'ils sont stressés en pensant que cela va arranger la situation alors que ces mêmes produits (produits sucrés, aliments gras, alcool...) ne font qu'accroître votre stress.


Si vous êtes stressé, il y a de grandes chances que cela perturbe votre sommeil.

Dans le même temps, si vous dormez mal et que vous êtes donc fatigués dans la journée, cela va encore plus vous stressé.


Ne négligez donc aucun aspect, veillez à votre santé et à votre bien-être quotidiennement.

Tant que vous y êtes, faites aussi cela pour ceux qui vous entourent, ça ne vous fera pas de mal ! ;)

409 vues0 commentaire