Comment (et pourquoi) acheter des produits locaux ?

Dernière mise à jour : 20 oct.


groupes d'agriculteurs avec leurs fruits devant leur exploitation

En France et surtout à Paris, il devient de plus en plus difficile de consommer local.

Les fruits et légumes bio, locaux et de saison étaient monnaie courante il y a quelques décennies même si le label bio n'existait pas, tout simplement parce que l'industrie agroalimentaire et la société fonctionnaient de manière plus raisonnable.


Dans l'ère productiviste dans laquelle nous sommes, il est paradoxalement difficile d'acheter des aliments qui ont été cultivés naturellement et qui n'ont pas parcouru des milliers de kilomètres.

Nous allons donc vous aider aujourd'hui à déjouer les pièges du greenwashing et vous donner des bons plans pour que vous puissiez avoir des habitudes de consommation en accord avec vos valeurs.


Savoir d'où viennent les aliments que l'on consomme

Les rappels de produits qui contiennent des substances cancérigènes se multiplient depuis quelques temps.

Les produits transformés qui voyagent aux quatre coins du monde avant d'arriver jusqu'à chez vous sont en effet très rarement sains.


Il faut rajouter à cela tous les scandales qui concernent les travailleurs qui sont exploités dans des pays étrangers ou ceux qui relèvent de la maltraitance animale qui font quotidiennement ou presque la une des journaux.

En clair, vous vous êtes sans aucun doute rendu compte qu'il faut beaucoup plus faire attention à ce que vous mangez.


Les derniers mois nous ont montré que notre santé était beaucoup plus fragile que ce que l'on aurait pu penser et l'alimentation joue un rôle capital pour que nous puissions être en bonne santé.

Le meilleur (et le seul, en fait) moyen de s'assurer que nous mangeons des choses qui sont bonnes pour notre organisme et notre santé est de savoir comment ils ont été produits.

grande variété de fruits et légumes en vrac dans un marché

Un fruit ou légume cueilli à point sera d'un point de vue nutritionnelle plus riche qu'un fruit qui a été cueilli avant maturité.

Une étude a par exemple montré que les tomates cerise cueillies avant maturité perdaient une grande partie de leur valeur nutritionnelle.

Les fruits importés sont forcément cueillis avant maturité pour être transportés sans pourrir, ce qui les rend donc moins intéressant pour votre santé.


Acheter local, c'est aussi s'assurer que ce que nous consommons respecte les standards établis sanitaires en France.

En effet, chaque Etat étant libre d’homologuer les pesticides qu'il veut dans son propre territoire, beaucoup de pays fournisseurs utilisent des pesticides qui sont interdits en France et en Europe.


Vous consommez donc des pesticides que les autorités sanitaires ont jugés comme trop dangereux pour être utilisés si vous mangez des produits importés (attention au soja du brésil).

Cela nous rappelle par la même occasion qu'il est très important de consommer bio car les pesticides représentent un très grand danger.


Un danger pour vous, mais aussi pour les producteurs, en consommant bio, vous encouragez les producteurs qui refusent d'intoxiquer leurs villages, leurs familles et eux-mêmes en mettant en place une agriculture raisonnée à poursuivre dans cette voie, acheter local mais pas bio est un petit peu un non sens.


Il n'est pas forcément simple économiquement pour ces producteurs de produire en bio mais cela fait une grande différence pour notre santé à tous.

En France et partout ailleurs dans le monde, on sait aujourd'hui qu'il est très difficile pour les producteurs, éleveurs et agriculteurs, de s'y retrouver financièrement (près de 19% des