Comment (et pourquoi) remplacer le café ?

Dernière mise à jour : 30 mars


café dans une ancienne cafetière avec des grains à côté

Avec du lait, du sucre, ou noir, le café est partout le matin, des maisons aux restaurants.

Il n'est toutefois pas irremplaçable, le café de levure et d'autres alternatives se font de plus en plus populaire depuis quelques années.


Nous allons donc les passer en revue aujourd'hui pour que vous puissiez éviter tous les effets néfastes du café.

Nous allons aussi vous proposer des alternatives locales car le café est lui toujours importé et cela commence à avoir des conséquences environnementales dramatiques...


Quels sont les dangers du café pour la santé ?

Une fausse bonne idée contre la fatigue

Lorsque l'on parle d'aliments qui donnent un peu de peps, on pense toujours au café. Pourtant, un Français sur deux se déclare fatigué alors que 83% de la population boit du café tous les jours.

Comment expliquer cela, le café serait-il un imposteur ?


De nombreuses études prouvent que la caféine améliore en effet les performances cognitives (la mémoire, la durée de l'attention accordée à un sujet, etc.) sur le court terme. Mais court terme sont les deux mots les plus importants de la phrase.

Une plus récente étude menée par l'Ecole de Médecine John Hopkins vient nous éclairer un peu plus.


Au cours de l'analyse de la prise de caféine des participants à l'étude, les chercheurs ont découvert que les progrès liés à la caféine n'existaient pas sans un arrêt de celle-ci.

Autrement dit, ne plus ingérer de caféine fait baisser vos performances cognitives et a un impact négatif sur votre humeur, ensuite, la caféine les fait revenir a un niveau "normal", ce qui vous donne l'impression d'être reboosté.

homme qui a trop de travail recouvre sa tête avec des post-it et en met sur le mur

En plus de cela, la caféine entraîne une production d'adrénaline.

L'adrénaline est une catécholamine naturellement sécrétée en réponse à l'épuisement ou au stress.

C'est donc une sorte de mécanisme de survie qui vous oblige à vous battre ou à déguerpir à toutes jambes lorsque vous vous retrouvez face à une menace.


Elle est vitale car sans elle vous ne pourriez avoir cet "instinct de survie" qui vous sort de situation dangereuse.

Cependant, dans votre quotidien, c'est plutôt elle qui est dangereuse.

Ce processus supprime le raisonnement rationnel en faveur d'une réponse plus rapide.


Vous pouvez donc facilement devenir désagréable, irrité (et donc irritant) ou hostile car vous ne prenez pas le recul nécessaire en cas de contrariété ou de difficulté.

La caféine permet donc à vos émotions de prendre le dessus sans le discernement nécessaire, ce qui mène à une situation d'anxiété.


Dernière raison pour laquelle le café n'est pas votre allié en cas de fatigue, il empêche de dormir !

Une fois que la caféine a dégradé votre sommeil, vous vous réveillez le lendemain avec un handicap émotionnel.

Et comme on l'a expliqué plus haut, vous aurez envie de boire du café pour obtenir un regain d'énergie, ce qui crée une addiction.


Dommages sur le cerveau

Récemment, des chercheurs ont publié les résultats de la plus grande étude sur les liens entre la consommation de café et la santé cérébrale.

Les conclusions de cette étude ont fait du bruit dans la communauté scientifique et la sphère médiatique car ces chercheurs ont notamment découvert qu’une consommation élevée de café va avec un volume cérébral plus faible et un risque augmenté de démence.

homme heureux ouvre la bouche avec beaucoup de couleurs vives autour de lui

Cette équipe internationale de chercheurs dirigée par l’Australian Centre for Precision Health de l’Université d’Australie-Méridionale (UniSA) a évalué les effets du café sur le cerveau en étudiant le cerveau de 17 702 participants de l’UK Biobank âgés de 37 à 73 ans, autrement l'étude est vraiment représentative et concerne tous les adultes.


Les faits sont ensuite simples, ceux qui boivent plus de six tasses de café par jour ont un risque accru de démence de 53 %.

Les scientifiques ont notamment indiqué que :


"Compte tenu de toutes les permutations possibles, nous avons constaté à chaque fois qu’une consommation plus élevée de café était significativement associée à une réduction du volume cérébral.

Boire plus de six tasses de café par jour peut vous exposer à des maladies cérébrales telles que la démence et les accidents vasculaires cérébraux" à travers la voix de Kitty Pham, la chercheuse principale.


On parle parfois de manière imprécise de la démence mais c'est une affection cérébrale dégénérative qui touche la mémoire, la réflexion, le comportement et la capacité à effectuer des tâches quotidiennes.


50 millions de personnes sont diagnostiquées avec ce syndrome dans le monde et c'est l’une des principales causes de décès sur le globe.

Les médecins avaient du mal à expliquer ce nombre de cas très important mais le café étant une des boissons les plus consommées, cette étude apporte un élément de réponse.


Le café, un danger pour les bébés

Il est aussi vivement conseillé aux femmes enceintes de faire attention à leur consommation de café car ce dernier pourrait être à l'origine de fausses couches et de naissances d'enfants mort-nés.

femme enceinte en débardeur blanc allongée sur un lit avec une couverture à carreau

Une étude menée en 2008 par l’American Journal of Obstetrics and Gynecology a en effet démontré un lien entre consommation de café et fausse-couche.

Consommer plus de 200 milligrammes de café (un peu plus de deux tasses) par jour durant la grossesse multiplierait par deux le risque de mort prématurée d’un fœtus ou d’un nouveau-né que de ne pas en boire.


Plus étonnant, ces résultats sont les mêmes si la mère et/ou son compagnon consomme une dose trop importante de caféine dans les semaines qui précèdent la fécondation.

L’évacuation de la caféine absorbée dans l’organisme étant plus difficile chez le fœtus, c'est bien elle qui serait en cause dans les problèmes de développement de son poids et de son cerveau, ce qui causerait les fausses couches.

Ces conclusions viennent cette fois des résultats d’une étude scandinave.


Le café, dangereux pour le cœur

La consommation de café à haute dose serait enfin dangereuse car elle pourrait faire augmenter le taux de cholestérol et l'hypertension.

L'apport en cholestérol est dû au fait que lorsque qu’il n’est pas filtré, le café conserve son taux de cafestol et de kahwéol, deux composés appelés alcools diterpènes qui font monter le niveau de cholestérol dans le sang.


L'hypertension et le cholestérol sont à l'origine de très nombreuses maladies, penchons nous d'un peu plus près sur le sujet des maladies cardiovasculaires pour aujourd'hui.

Une étude réalisée par la South Australia University et publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition a révélé que boire plus de cinq cafés par jour fait croître de 22% le risque de maladie cardiovasculaire.


Cette étude est une nouvelle fois très représentative car les chercheurs ont étudié les données de 347 077 personnes âgées de 37 à 73 ans cette fois encore.

Des deux facteurs cités précédemment, c'est bien l’hypertension artérielle que l’excès de caféine provoquerait le plus et qui mettrait en danger votre cœur.

couple d'un certain âge se prend dans les bras pour se réconforter

On clôt ce chapitre en parlant du stress qui est favorisé par la consommation de café lui aussi comme on l'a expliqué au début de l'article.

Le stress est en effet considéré aujourd'hui comme un facteur majeur de risque de maladies cardiovasculaires en plus d'être oppressant mentalement.


Après avoir expliqué tout cela, il est donc grand temps que l'on évoque les substituts au café qui existent.


Quels substituts du café pour avoir un petit boost d'énergie ?

Pour être en forme, les boissons qui sont les plus prisées sont en général les tisanes.

Sauge, thym, tilleul, menthe poivrée, elles ont bonne presse et n'ont pas les effets néfastes de la caféine.


Vous pouvez aussi miser sur les fruits, le matin !

Le jus de fruits est cependant un peu sucré, il vaut donc mieux ne pas en abuser.

Vous pouvez aromatiser votre eau (chaude ou froide) avec différents fruits selon les saisons, le citron est par exemple très indiqué.


Privilégiez les recettes faites maison, les eaux aromatisées de la grande distribution sont remplis d'édulcorants et ne contiennent en réalité aucun fruit.

Ces recettes sont efficaces car les fruits sont bourrés d'antioxydants (les composants qui se battent contre les maladies dans votre corps) et de vitamines qui vous donnent de l'énergie.


Si l'eau aromatisée ne vous dit rien, vous pouvez profiter des bienfaits des fruits à travers les smoothies !

Vous pouvez en plus y ajouter des graines qui sont elles aussi pleines de bienfaits pour un "cocktail santé" savoureux dès le matin.

café dans une tasse blanche sur une petite assiette avec des grains à côté

Dernière option moins savoureuse, on peut vous conseiller le jus d'herbe de blé.

L'herbe de blé est un végétal extrait des jeunes pousses de plante de blé et il a donc toutes les qualités nutritionnelles du blé complet, ce qui fait de lui un énergisant naturel.

Néanmoins, si c'est parce que vous aimez le goût que vous buvez du café, ne bougez pas, on a quelques pistes pour vous.


Quels substituts du café au niveau du goût ?

On commence par "les faux cafés".

Ces boissons sont en effet issues de céréales mais rappellent l'aspect et le goût du café.

Le plus célèbre est le café d’orge, les grains d’orge pilées et torréfiés ont en effet un goût qui se rapproche vraiment de celui du café.


Le café "d’orzo" est d'ailleurs très populaire en Italie.

Vous pouvez donc le trouver dans certaines épiceries italiennes ou tout simplement le faire vous même.

Il y a ensuite le café de pissenlit, c'est cette fois la racine du pissenlit qui est séchée, torréfiée et broyée pour préparer la boisson.


Vous pouvez donc faire cette recette à la maison pour arrêter avec le café classique.

On termine ce triptyque sur les cafés de céréales avec le café d’épeautre.

L'épeautre est une céréale aux nombreuses vertus, et lorsqu'elle est torréfiée, elle a un goût qui se rapproche de celui du café filtré.


Vous pouvez lui aussi le trouver dans certains magasins bio ou même faire la recette à la maison.

Toutes ces boissons chaudes aux céréales sont souvent associées à la chicorée.

La chicorée est en fait le substitut au café le plus courant car on le retrouve en poudre comme le café et qu'il se consomme de la même manière (eau chaude, lait...).

jeune fille prenant petit-déjeuner au lit avec une tasse et un croissant sur un plateau

L'amertume de la chicorée n'est pas sans rappeler celle du café et les deux boissons se confondent facilement au niveau de la couleur.

On termine cet article avec le substitut le plus surprenant, la réglisse !

La tisane de réglisse a en effet un goût qui est très proche de celui du café.

Conclusion

Il y a donc comme vous le constatez de nombreux substituts du café qui vous permettent de ne pas souffrir des effets néfastes de ce dernier.

Ils ont en plus tous des bienfaits que l'on ne va pas lister exhaustivement pour éviter d'alourdir l'article mais que vous pouvez facilement retrouver.


Ces alternatives sont en plus locales et vous permettent de renouer avec les produits qui viennent réellement de chez vous.

La chicorée est par exemple un emblème du Nord-Pas-de-Calais qui pourrait se perdre dans les années à venir si nous ne faisons pas attention.


Les importations sont en plus responsables de plus de la moitié des émissions de CO2 de la France, remplacer le café par des produits locaux est donc une forme de lutte contre le réchauffement climatique.


Le café est enfin une boisson très addictive et il n'est jamais bon d'avoir des addictions. Toutefois, puisque le café est addictif, il vaut mieux faire attention et réduire votre consommation progressivement si vous aviez l'habitude d'en consommer régulièrement.


C'est tout pour aujourd'hui, prenez soin de vous et des autres !!!

47 vues0 commentaire