Qu'est-ce que le greenwashing ?


Manifestation avec une pancarte wake up et une terre qui brûle

La tendance pour les entreprises et les marques (cosmétique, alimentation...) est de se mettre au "vert".

A l'aide d'une définition et d'exemples nous allons aujourd'hui vous expliquer un concept dont vous avez sûrement déjà entendu parler mais qui reste peut-être un peu obscur, celui du greenwashing.


Définition

Pour les entreprises, le greenwashing (aussi appelée éco-blanchiment en français) est une méthode de marketing, c'est à dire une méthode utilisée pour vendre des biens et/ou des services.

Cette méthode là consiste à communiquer auprès des clients en utilisant l'argument écologique alors que le produit ou le service vendu a un impact écologique au mieux nul et au pire négatif.


Formé par la contraction des mots anglais green ("vert") et brainwashing ("lavage de cerveau"), c’est l’activiste écologiste Jay Westerveld qui utilisa l’expression "greenwashing" pour la première fois en 1986.

Il l'avait fait pour remettre en cause la communication faite par les professionnels du secteur hôtelier sous couvert du respect de l’environnement.


Ces hôteliers proposaient de limiter la consommation d’eau et d’énergie en poussant leurs clients à ne pas remplacer ni laver leur serviette de toilette tous les jours, dans un but faussement louable, l’objectif étant en réalité de réduire les coûts de fonctionnement supportés par un hôtel.

Au début des années 1990, le terme a été repris par des ONG qui voulaient dénoncer certaines pratiques des grands groupes industriels.

Le greenwashing peut ne pas concerner juste un produit mais toute une marque qui se donne une image "verte" en utilisant différents procédés que nous détaillerons plus bas.

Le but est donc de se donner une image "éco-responsable" uniquement pour faire du profit.

On peut assimiler cela à de la publicité mensongère car il s'agit de tromper le consommateur pour le faire acheter.

Hommes et femmes en costumes dans un amphithéâtre

Le greenwashing peut également être utilisé par d'autres organisations que des entreprises comme des partis politiques ou des Ong.

Ils utilisent l'argument écologique pour pousser les gens à voter pour eux ou à adhérer à leurs idées alors qu'ils n'ont pas réellement prévus d'agir dans ce sens.


Pourquoi le greenwashing est dangereux ?

Le fait que le greenwashing soit aussi utilisé et répandu montre le manque de volonté qu'ont bon nombre d’entreprises à adopter réellement un comportement éco-responsable.

Cette pratique est déjà répréhensible d'un point de vue moral mais également extrêmement dangereux car les consommateurs se retrouvent perdu et achètent des produits qu'ils pensent bons pour l'environnement avant de se rendre compte quelque temps plus tard que ce n'est pas le cas.


Certaines personnes sont même parfois découragées par toutes ces pratiques et se mettent à penser qu'il n'y a plus rien à faire pour l'environnement.

Mais des solutions existent, nous avons crée ce site pour éviter ce genre de confusions et de découragements et il y a également de nombreuses associations qui réalisent des actions de sensibilisation pour encourager la consommation de produits plus respectueux de l'environnement dans tous les secteurs.


Quels sont les secteurs touchés par le greenwashing ?

Le secteur de l'automobile est très touché par le greenwashing, cela n'a rien d'étonnant étant donné que c'est le deuxième secteur qui fait le plus de publicités et que le greenwashing n'est rien d'autre qu'un nouveau moyen de faire de la pub.

Le concept de la "voiture propre" fait notamment des ravages ces derniers temps.