Que faire à manger quand il fait très chaud ?


femme en train de manger de la pastèque sur plage de sable blanc

Faut il manger plus ou moins épicé quand il fait chaud ?

Pourquoi est-il important d'adapter ces repas le soir ?

En quoi l'alimentation a une influence sur la manière dont nous supportons la chaleur ?

Nous allons répondre à toutes ces questions aujourd'hui.


Si vous venez souvent sur ce site, vous savez que l'alimentation a finalement un rapport avec quasiment tout dans votre vie et les conditions thermiques ne font pas exception.

Il est donc grand temps de passer en revue les aliments et les recettes les plus adaptées à l'aube de l'été.


S'hydrater, évidemment

On commence par faire un rappel évident.

Il faut déjà boire en tout temps 1,5 L d'eau en toutes circonstances.

On considère qu'il faut apporter à notre corps 2,5 d'eau à notre corps par jour et la nourriture est censée nous procurer environ 1 L.


Comme 75% des français, il se peut que vous ne buviez pas assez d'eau déjà en temps normal.

En période de forte chaleur, nous transpirons plus, nous perdons donc plus d'eau (entre 3 litres et 3,5 litres d’eau par jour) et nous devons donc boire encore plus d'eau (entre 2 et 2,5 L par jour).


Une petite astuce pour être sûr d'être bien hydraté : boire deux verres d'eau après chaque passage aux toilettes.

L'eau représente environ 60% de la masse corporelle, elle permet en outre de maintenir votre volume de sang qui est en réalité rempli d'eau à quasiment 80%.

femme en train de boire de l'eau à l'aide d'une gourde en verre

Concrètement, l'eau régule quasiment tout dans votre corps, votre salive est par exemple composée à 99% d'eau, ce qui explique le fait que vous ayez la bouche sèche lorsque vous n'êtes pas hydratés correctement.

L'eau régule en plus la température de votre corps en lui permettant de se rafraîchir lorsque elle est évaporée, c'est l'autre raison pour laquelle il est nécessaire de boire davantage en période de forte chaleur et/ou en plein cagnard.


Si vous pratiquez en plus une activité physique alors qu'il fait chaud, il est évident que vous devez boire très régulièrement, le risque de déshydratation étant maximal.

En période d'allaitement ou si vous êtes malade, il est également recommandé de boire davantage.


Mais pas n'importe comment !

Vous saviez sûrement que vous deviez boire de l'eau, mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c'est qu'il ne faut surtout pas boire d'eau fraîche !

Boire des boissons à température ambiante permet de moins stimuler la soif.

De plus, l'eau fraîche et surtout glacée peut provoquer des maux d'intestins, surtout si vous buvez beaucoup (ce que vous êtes censé faire).


Enfin, laissez tomber les bouteilles en plastique !

Vous pouvez boire l'eau du robinet qui ne fera aucun mal à votre santé et même la filtrer de tout calcaire avec des perles céramiques ou du charbon végétal.

Pour être complet sur les boissons, on vous rappelle qu'il faut éviter en tout temps mais encore plus quand il fait chaud l’alcool et les sodas qui vous donneront une sensation de soif encore plus grande.


Si vous n'aimez pas le goût de l'eau, préparez vous de l'eau aromatisée !

Concombre, fruits de saison, menthe, les opportunités sont nombreuses.

Si vous êtes plutôt jus de fruits, faites tout de même attention à votre consommation de sucre et privilégiez les recettes faites maison avec des fruits bio locaux.

jus de fruits rouges et pommes dans un verre sur une table grise

Les jus de fruits vendus dans le commerce contiennent souvent du sucre ajouté et même parfois des additifs.

Les smoothies sont également une option intéressante, ils permettent de faire le plein d’énergie avec des combinaisons de fruits et/ou légumes, les possibilités sont infinies.

Les stars de l'été sont souvent le melon, la pastèque, la pêche, la nectarine et l'abricot.


La citronnade maison est aussi un incontournable de l'été qui vaut bien mieux que la limonade avec une liste d'ingrédients interminables que vous trouverez dans la grande distribution.

Il y a peu de chances que vous ayez envie de boissons chaudes comme le thé ou le café en cette période mais on vous rappelle au cas où, qu'elles ne désaltèrent pas du tout.

Allons donc maintenant nous occuper de nos assiettes.


Du végétal pour se rafraîchir

Les plats d'été par excellence sont les produits végétaux.

Salade salée ou sucrée vous permettent de passer un bel été sans vous que vous sentiez alourdis par la nourriture sous cette chaleur.

Vos salades ne sont cependant pas obligées de se composer que de fruits et légumes.

Des salades complètes où légumes crus et cuits et féculents et/ou légumineuses (lentilles, haricots, pois chiche...) cohabitent peuvent tout à fait adaptées afin d'avoir un apport nutritionnel complet.


Pour peu que vous choisissiez les bons ingrédients et que vous soyez raisonnable sur les quantités.

Les fruits et légumes de saison sont évidemment les stars de ces salades mais des féculents légers comme le quinoa ou le boulgour peuvent réellement apporter un plus à vos recettes. Le panisse est aussi très apprécié dans les coins les plus ensoleillé de France l'été.

Que faire à manger quand il fait très chaud

Si vous n'êtes pas trop salade, les gaspachos et autres soupes froides sont d'autres recettes qui reviennent chaque été.

Elles sont faciles à préparer, rafraîchissantes et très légère tout en vous permettant de faire le plein de fruits et légumes.

Vous pouvez toujours préférer manger chaud, mais ne vous ruez pas tous les jours sur le barbecue... Ce mode de cuisson est reconnu comme cancérigène et conserve en plus tous les mauvais gras durant la cuisson.

Ce que vous cuisinez sur le barbecue peut également être problématique, les viandes transformées et rouges sont elles aussi reconnues comme cancérigènes et sont remplis de graisses saturées qui sont très dangereuses pour votre santé.


Ces viandes demandent en plus beaucoup d’énergie pour être digérées, ce qui risque de vous donner un coup de mou en cette période de canicule.

Il est de toute façon important d'éviter les aliments trop salés lorsque les températures montent.

Le sel accumulé retient l'eau, ce qui nuit à l'hydratation du corps.


Charcuteries et poissons fumés seront donc mieux loin de votre assiette.

Pour des apéros conviviaux, éliminez les chips, gâteaux apéritifs et fruits secs pour favoriser les noix ou encore les graines.

Les plats en sauce et/ou gras posent également problème pour notre système digestif lorsque le thermomètre s'affole, ils sont difficiles à digérer et fatiguent l’organisme.


Il en va de même pour les fritures qui sont trop grasses et qui deviennent facilement écœurantes et barbouillent l'organisme quand il fait chaud.

Les poêlées de légumes et les plats au wok ou à la vapeur sont plus adaptés.

Le tian est d'ailleurs un autre plat phare de l'été.

Tomates, aubergines, courgettes et herbes de Provence sont à la base de ce plat qui se cuisine au four à feu doux.

Buffet sur une table avec une variété de plats de différentes couleurs

En cas de grosse faim, oubliez la tortilla espagnole et la paella qui sont trop lourdes en cas de grosse chaleur et qui vont vous donner de faire la sieste (ce que font les espagnols), testez la frittata !

C'est une recette italienne très savoureuse et très simple. Chaud, froid, ou tiède, c'est à votre guise !


Pour les pique-niques, il y a aujourd'hui tellement de recettes hyper créatives, oubliez les jambons beurre ou les sandwichs thon-crudités sans saveur.

Wraps, rouleaux de printemps, muffaletta, tostadas... ces noms ne vous disent peut-être rien mais des recettes venues du monde entier sont adaptées pour manger à emporter et l'été est une occasion toute trouvée pour les tester.


Comment on fait pour les protéines ?

Un petit morceau de viande blanche acheté localement chez un éleveur bio qui utilise des méthodes respectables peut cependant être agréable aussi.

Pour avoir votre quota de protéines, vous pouvez sinon optez pour un morceau de poisson de temps en temps ou des œufs.


Ne négligez cependant pas les protéines végétales ! Les pâtes complètes ou semi-complètes pour garder le goût des pâtes que l'on connaît peuvent amener un peu de protéines dans vos salades de pâtes, vous pouvez sinon mettre de la noix dans ces salades ou les accompagner de pain complet pour qu'elles soient un peu protéinées.


Enfin, le quinoa a l'avantage d'avoir dans sa composition les 9 acides aminés essentiels à notre organisme que l'on doit retrouver dans les protéines.

Ces 9 acides aminés se retrouvent également dans des graines qui sont très protéinées comme les graines de chia ou de courge, amenez donc de l'originalité dans vos salades cet été !

assiette de quinoa avec des légumes dans un service noir

Et pour le dessert ?

Au dessert, au-delà des incontournables salades de fruits, une bonne glace de temps en temps fait plaisir à tout le monde l'été !

Les glaces à l’eau avec des fruits frais ou encore les sorbets et glaces maison sont rafraichissantes et peuvent réellement faire un bien fou.


Les esquimaux enrobés de chocolat et les cônes caramel beurre salé-nougat-pistaches-noix de macadamia-vanille de Madagascar-fruits secs de Mars ne sont eux pas des plus rafraîchissants...

Si vous n'êtes pas fan de glaces ou que vous êtes toujours à la recherche de recettes originales, l'été est le moment idéal pour vous lancer dans les sucettes maison.

Avec du yaourt ou des jus de fruits 100 % naturels, ces recettes sont tout à fait étonnantes !


Quid du ptit déj ?

On est cependant aller vite en besogne parce que l'on a sauté le petit déj !

Votre organisme a besoin de forces pour attaquer la journée le matin qu'il fasse chaud ou non.

L'idée de ne pas manger le matin parce qu'il fait très chaud n'est donc pas du tout judicieuse.


Cela ne veut pas dire viennoiserie tous les jours non plus, tout ce qui est gras est à éviter le plus possible pendant l'été comme on l'a déjà dit.

Les fruits comme les fraises, abricot, pêches, cerises sont très appréciables le matin, ils sont sucrés, ils mettent de bonne humeur, on en attrape une poignée rapidement... à toujours avoir dans sa cuisine l'été.


Vous pouvez les accompagner de flocons d'avoine, ou même d'un mélange de céréales comme le muesli pour un apport énergétique et nutritionnel plus complet.

Les yaourts ou les laits végétaux complètent également bien ces deux éléments.


Conclusion

fruits de saison été

Les températures élevées peuvent diminuer notre faim, mais manger reste tout de même évidemment une obligation, ne serait-ce que pour s'assurer que l'alimentation nous apporte bien le litre d'eau qu'elle doit nous apporter et éviter d'être déshydraté.

Une bonne astuce si vous ne ressentez pas vraiment la fin est de manger des petites quantités à plusieurs moments de la journée.


Vous n'êtes pas obligé de faire 3 repas copieux mais les fruits sont par exemple un bon moyen de s'assurer que l'on mange assez durant la journée.

Cela n'est pas plus mal, votre corps utilise plus d’énergie pour digérer les repas lourds, ce qui fait augmenter votre température interne.

La nature est bien faite, les fruits et légumes de saison sont gorgés d'eau.


Pastèque, melon ou encore tomates peuvent donc être découpés le matin et être conservé au frigo pour être consommé au compte goutte, en passant, tranquillement, tout au long de la journée.

Côté légumes, les concombres ou encore les courgettes sont également très indiquées pour cette utilisation.

Ce que l'on mange influence clairement notre température corporelle.

Il vaut donc mieux privilégier des aliments rapides à digérer pour faire travailler le moins possible notre organisme et donc éviter cette hausse.

Enfin, pour lutter contre le dérèglement climatique et limiter les canicules violentes qui nous frappent de plus en plus, vous pouvez manger local, de saison, plus végétal...


C'est tout pour aujourd'hui, prenez soin de vous et des autres !!!

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout