Quels liens entre Vitamine B12 et cancer ?

Dernière mise à jour : 25 avr.


différentes pilules dans des cuillères en bois de différentes tailles

A l'instar de la vitamine B6, la B12 ou une carence de cette dernière est souvent associée au cancer (colon, prostate, estomac, poumon...).

Nous allons donc faire un point complet aujourd'hui pour que vous puissiez savoir tout ce que cette vitamine assez spéciale présente comme avantages et comme risques vis-à vis du cancer.


Qu'est-ce que la vitamine B12 ?

La vitamine B12, aussi appelée cobalamine, joue un rôle important dans la formation des globules rouges, anecdote rigolote, on l'appelle parfois vitamine rouge car l'atome de cobalt qui entre dans sa structure est rouge et cette vitamine se présente souvent sous forme de cristallin rouge.


En plus de cela, la vitamine B12 a une influence sur le bon fonctionnement du système nerveux, dans le métabolisme des hydrates de carbone et de l’acide folique.

Chaque cellule de l'organisme utilise en fait la vitamine B12 pour fonctionner de façon optimale.


Cette vitamine est stockée dans différents endroits de l'organisme (foie, pancréas, cœur, cerveau...) après avoir été absorbée dans l'attente d'être utilisée.

Ensuite, la vitamine B12 participe à la synthèse de l'ADN et de l'ARN (réplication du patrimoine génétique qui fait tant parler) mais aussi des protéines et de la myéline (gaine qui entoure les nerfs).


La très grande utilité de la vitamine B12 fait qu'une carence peut causer de l'anémie, de la faiblesse et de la fatigue chronique.

En clair, c'est une vitamine sans laquelle votre organisme ne peut pas fonctionner.

Elle est au centre de beaucoup de controverses car elle est celle qui rend le régime vegan inadapté à l'être humain.

poule avec des poils marron, des yeux globuleux et une crête rouge

La vitamine B12 ne se trouve en effet que dans la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers.

Les vegan sont donc obligés de prendre des compléments alimentaires qui contiennent de la vitamine B12 s'ils veulent rester en bonne santé.


Toutefois, les compléments alimentaires comportent souvent des substances chimiques qui les rendent nocifs, la situation est donc complexe.

Nous n'allons pas nous intéresser spécifiquement à cette épineuse question aujourd'hui mais plutôt aux effets (positifs et négatifs) que cette vitamine peut avoir dans le développement ou le traitement d'un cancer.

Les effets positifs

La vitamine B12 est souvent utilisé par les patients en chimiothérapie car certains médecins affirment que cette vitamine permet de diminuer la toxicité des chimiothérapies à base de Vinblastine (un type de chimiothérapie souvent utilisé).


Avant qu'un patient ne se voit administré du Pemetrexed, un médicament anticancéreux, il est obligatoire qu'il reçoive une supplémentation en vitamine B12 car il y a sinon un risque de défaillance mortelle de la moelle osseuse.

En plus de cela, certains scientifiques ont démontré qu'une augmentation des apports en vitamine B12 diminuerait l'apparition de tumeurs dans le foie, le côlon et l'œsophage humains.


En laboratoire, la prolifération de certaines cellules mammaires humaines malignes a été inhibée par la présence d'une concentration élevée de vitamine B12.

Enfin, la carence en vitamine B12 a été associée à une plus forte prévalence de certains cancers dont ceux de l'estomac, de l'œsophage et du pancréas chez l'homme et chez la femme sans distinction.

Des mains d'adulte tiennent des mains d'adulte qui tiennent un ruban doré